20 novembre → : Joyeuse Retraite ! 📽
20 novembre → : La Reine des Neiges 2 📽
20 novembre → : Les Misérables 📽
21 novembre → : L’alchimie de Noël 📽

Uluru désormais fermé aux grimpeurs


  • Admin

    Uluru, le plus célèbre rocher d’Australie, désormais fermé aux grimpeurs

    Uluru, célèbre formation rocheuse au cœur du désert australien, a été définitivement fermé vendredi soir aux grimpeurs.

    Uluru, célèbre formation rocheuse au cœur du désert australien, a été définitivement fermé vendredi soir aux grimpeurs, après un afflux de touristes durant toute la journée pour tenter une dernière fois l’ascension de ce rocher considéré comme sacré dans la culture aborigène. Au coucher du soleil, après la descente des derniers touristes, les gardes ont définitivement refermé les portes d’accès au monolithe géant aux teintes rouges. Haut de 348 mètres et également connu sous le nom d’Ayers Rock, il avait été ouvert aux touristes dans les années 1950.

    L’interdiction avait été décidée en 2017 par les propriétaires du site

    L’interdiction avait été décidée en 2017 par les propriétaires du site, les aborigènes Anangu, qui vénèrent le lieu depuis des dizaines de milliers d’années. Avant cette décision, des panneaux avaient déjà été installés pour inciter les visiteurs à ne pas entreprendre l’escalade d’Uluru, mais ceux-ci n’y prêtaient pas attention. Ces derniers mois, une vague de touristes désireux de se retrouver en haut d’Uluru avant l’entrée en vigueur de l’interdiction a déferlé sur le site.

    Vendredi matin, des centaines de personnes ont attendu pendant des heures l’autorisation d’entamer la montée, interdite jusqu’en milieu de matinée en raison de vents violents. “Je suis juste venu pour voir mais quand j’ai appris que c’était la dernière fois qu’il était possible (de faire l’ascension), j’ai décidé d’essayer”, a expliqué à l’AFP un touriste polonais, Matt Oswiecimiki, âgé de 29 ans.

    Un “parc à thème”

    Tout en estimant “normale” une telle interdiction par respect pour le peuple Anangu, il était déterminé à saisir l’occasion de pouvoir escalader une dernière fois le rocher. Pour de nombreux touristes, l’escalade d’Uluru fait partie des choses à faire absolument quand on visite l’Australie.

    Mais les aborigènes Anangu ont décidé d’interdire cette ascension, notamment pour protéger Uluru contre des dommages environnementaux et assurer la sécurité des visiteurs. Certains regrettaient également que ce lieu célèbre soit devenu “un parc à thème”. Les touristes seront toujours autorisés à visiter le parc national d’Uluru-Kata Tjuta dans lequel ils peuvent se promener ou découvrir le patrimoine indigène.

    Article complet : https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/australie-les-touristes-affluent-pour-la-derniere-fois-sur-le-rocher-d-uluru_138571



  • C’est une bonne initiative. Ce lieu sacré d’une population martyrisée par les colons (les aborigènes) n’est pas un Disneyland minéral pour touristes (les rats).



  • Sans parler des tonnes de déchets abandonnés…

    Pour une meilleure observation de ce monolithe si particulier >

    https://www.google.com/search?q=uluru&rlz=1C5CHFA_enFR789FR790&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwjF3-LohcDlAhVIWxoKHcSMBZ4Q_AUIEigB&biw=1195&bih=875#imgrc=_


  • Admin

    Quand je vois ça je ne comprends même pas qu’on puisse avoir envie d’y aller.