Suite à la MAJ du forum un bug sur l’affichage de la liste des topics dans les catégories. Le bug sera corrigé prochainemment.
Plus d’info : Echange entre l’équipe et les membres.

De la peinture comme ça vous chante



  • Tout est dans le titre. Un tableau vous a plu, vous a intéressé, vous avez envie de le partager, d’en parler, d’en profiter pour exposer votre érudition… ou pas ? Ce topic est pour vous ! <3



  • J’attaque.

    Ce tableau, le “Contemplateur”, d’un peintre russe dénommé Ivan Kramskoï pourrait être catalogué dans la catégorie des croûtes, selon moi. :cesara:

    alt text

    Et pourtant, tout change quand un dénommé Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski en parle dans son roman “Les frères Karamazov” (“le livre le plus imposant qu’on ait jamais écrit”, d’après Sigmud Freud), et qu’à partir de ce tableau, le dénommé Dostoïevski décrit en quelques phrases d’une profondeur saisissante un des aspects rêveurs de l’âme russe. Alors, ce tableau reste une croûte, mais une croûte sublimée par le génie d’un autre ! :mrgreen:

    “il arrivait à Smerdiakov de demeurer plongé dans ses songes pendant une dizaine de minutes. Son visage n’eût alors rien révélé à un physionomiste ; aucune pensée, du moins, mais seulement les indices d’une sorte de contemplation. Il y a un remarquable tableau du peintre Kramskoï, intitulé le Contemplateur. C’est l’hiver, dans la forêt ; sur la route se tient un paysan en houppelande déchirée et en bottes de tille, qui paraît réfléchir ; en réalité il ne pense pas, il « contemple » quelque chose. Si on le heurtait, il tressaillirait et vous regarderait comme au sortir du sommeil, mais sans comprendre. À vrai dire, il se remettrait aussitôt ; mais qu’on lui demande à quoi il songeait, sûrement il ne se rappellerait rien, tout en s’incorporant l’impression sous laquelle il se trouvait durant sa contemplation. Ces impressions lui sont chères et elles s’accumulent en lui, imperceptiblement, à son insu, sans qu’il sache à quelle fin. Un jour, peut-être, après les avoir emmagasinées durant des années, il quittera tout et s’en ira à Jérusalem, faire son salut, à moins qu’il ne mette le feu à son village natal ! Peut-être même fera-t-il l’un et l’autre. Il y a beaucoup de contemplateurs dans notre peuple. Smerdiakov était certainement un type de ce genre, et il emmagasinait avidement ses impressions, sans savoir pourquoi.” (Dostoïevski - “Les frères Karamazov”)



  • @Britten C’est toujours beaucoup plus intéressant quand la peinture est sublimée par une histoire.
    Personnellement je suis très sensible à l’art pictural, mais j’adore par-dessus tout quand la peinture raconte quelque chose. Là j’avoue que sans ton texte l’image ne me racontait pas grand-chose :hihi:
    Mon peintre préféré de tous les temps c’est Norman Rockwell. D’une parce qu’il fait du photo-réalisme impressionnant, de deux parce que toutes ses illustrations racontent une histoire fouillée, et de trois parce qu’il a surtout peint les Etats-Unis des années 50 et que ça a un charme fou !
    Un formidable exemple (qui s’appelle “The discovery”) :
    alt text



  • Quand on voit le Jean de la Cène

    0_1469441234339_Capture 3.JPG

    Ou son Saint Jean-Baptiste

    alt text

    (et surement plein d’autres)

    On peut se dire que Leonard de Vinci avait le goût pour les minets très efféminés !

    Oui, on peut aussi parler de peinture comme ça ici !!! :lol:



  • @oranginita Merci à toi ! J’avoue que je ne connaissais pas ce peintre. Effectivement, le tableau que tu montres est d’un réalisme poétique très parlant. :cesara: Je vais regarder sur Google !



  • @Britten a dit dans De la peinture comme ça vous chante :

    Ou son Saint Jean-Baptiste

    alt text

    (et surement plein d’autres)

    On peut se dire que Leonard de Vinci avait le goût pour les minets très efféminés !

    Oui, on peut aussi parler de peinture comme ça ici !!! :lol:

    Quel comique et rebelle ce de Vinci :sleep:



  • @jim69 Mais encore ? :hum:



  • Faut pas expliquer les blagues.
    Tu sais bien.



  • @jim69 Une blague ? Ah zut, je n’aime pas louper une blague ! :cryy:



  • @Britten a dit dans De la peinture comme ça vous chante :

    @jim69 Une blague ? Ah zut, je n’aime pas louper une blague ! :cryy:

    Bon, quand même une que j’avais comprise.

    Il était une fois un petit garçon au prénom de Léonard dont le papa était bûcheron. Il adorait le métier de son papa et il voulait faire pareil. Un jour, une bonne fée lui apparut à qui il raconta tout ça, que toute sa vie il voudrait pouvoir couper des arbres comme son papa. La bonne fée le toucha sur la tête de sa baguette magique, et c’est ainsi que Leonard de Vinci.



  • @Britten T’as toujours pas compris ma blague :unsure: ?



  • @jim69 Non ! :cryy:



  • @Britten Pfff, c’est visuel !



  • @Britten Jim69 n’a pas fait une simple quote, il a modifié qqchose…


  • Team

    @Britten Allez, tu doigt trouver, fais un effort.



  • @Honey manque un “es à un”

    @Honey a dit dans De la peinture comme ça vous chante :

    @Britten Allez, tu doigt trouver, fais un effort.

    Ah ok j’ai cormpis… Encore phonétique.


  • Team

    Là c’est moi qui n’ai pas compris par contre.



  • @Honey a dit dans De la peinture comme ça vous chante :

    Là c’est moi qui n’ai pas compris par contre.

    Allez, tu es à un doigt de trouver, fais un effort.

    Mais ton humour n’était pas comme je le pensais.


  • Team

    @jim69 Il aurait manqué aussi “de”.



  • @Honey a dit dans De la peinture comme ça vous chante :

    @jim69 Il aurait manqué aussi “de”.

    Ouais j’ai vu après coup. J’suis pas en forme.


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.