Blizzard écourte la sanction du joueur hongkongais prodémocratie


  • Admin

    Après quatre jours de silence, l’éditeur de « Heartstone » s’est finalement exprimé, et a redit sa volonté de bannir de ses jeux toute prise de position polémique.

    Acte 3 de la polémique Blizzard : après les accusations, puis la réaction, l’heure est au rétropédalage.

    Rappel des faits. Mardi 8 octobre, l’éditeur des jeux Overwatch, ou encore World of Warcraft, annonce une sanction sans précédent à l’encontre de Chung « Blitzchung » Ng Waifor, joueur professionnel d’Hearthstone : un an de suspension de l’un des tournois les plus prestigieux de la discipline, et la privation des 10 000 dollars qu’il y avait déjà gagnés cette saison.

    La faute de ce joueur de Hong Kong : avoir repris deux jours plus tôt, lors d’une interview d’après match, un slogan des manifestants prodémocratie de la région. Les deux intervieweurs, les Taïwainais Virtual et Mr Yee, qui, le voyant arriver portant un masque de manifestant, l’encouragent à « dire ce qu’il a à dire avant de passer à autre chose », ont également été congédiés par Blizzard. Une décision provoquant une vague d’indignation sans précédent au sein de la communauté des joueurs.

    Une suspension diminuée

    Samedi, c’est le président de Blizzard qui a finalement pris la parole, comme pour sonner le rappel des troupes après que des développeurs et des présentateurs ont publiquement manifesté leur désaccord avec la décision de leur employeur.

    […]

    Article complet : https://www.lemonde.fr/pixels/article/2019/10/14/jeux-video-blizzard-ecourte-la-sanction-du-joueur-hongkongais-prodemocratie_6015448_4408996.htmlstrikethrough text


Log in to reply