15 octobre : Arrow (8x01) 📺
15 octobre : The Purge (2x01) 📺

Intel veut réparer la colonne vertébrale des paralysés grâce à l’IA


  • Admin

    Intel et la Brown University s’associent pour développer une intelligence artificielle. Celle-ci aurait pour but de remplacer les nerfs de la colonne vertébrale des personnes atteintes de paralysie pour leur permettre de retrouver la motricité…

    Aider les personnes atteintes de paralysées à retrouver une motricité est l’un des principaux défis auquel est confronté le secteur de la santé. Afin de le relever, Intel et la Brown University ont décidé de nouer un partenariat autour de l’intelligence artificielle.

    Avec le soutien financier de la DARPA, les deux organisations développent un projet Intelligent Spine Interface (interface de colonne vertébrale intelligente) qui utiliserait l’IA pour restaurer le contrôle de la vessie et la capacité de mouvement chez les patients atteints de blessures sévères à la moelle épinière.

    Durant deux ans, les scientifiques vont s’atteler à collecter des signaux moteurs et sensoriels en provenance de la moelle épinière. De leur côté, des chirurgiens implanteront des électrodes aux deux extrémités d’une blessure afin de créer » un contournement intelligent « .

    L’IA d’Intel pourrait remplacer les nerfs endommagés des paralysés

    Grâce à ces efforts, des réseaux de neurones basés sur les outils d’Intel pourront apprendre à communiquer des commandes moteurs via ce contournement pour restaurer les fonctions des nerfs endommagés.

    Dans un premier temps, l’interface utilisera un ordinateur externe pour interpréter les signaux de la colonne vertébrale. Néanmoins, sur le long terme, les chercheurs souhaitent mettre au point un système intégrant tous les composants nécessaires à son fonctionnement.

    Il s’agit d’un projet très ambitieux de la part d’Intel et de la Brown University, et rien ne permet de garantir qu’il permettra réellement de venir en aide aux paralysés. Cependant, ces recherches pourraient aussi permettre d’acquérir de nouvelles connaissance sur la colonne vertébrale et d’accélérer l’innovation vers un traitement durable. Quelle que soit son issue, ce projet est donc hautement positif…

    Source : https://www.lebigdata.fr/intel-ia-colonne-vertebrale