Après la mort, le corps continue de bouger durant un an  !


  • Admin

    La rigidité cadavérique est l’un des signes biologiques de la mort. Elle disparaît lorsque commence la décomposition. Et des chercheurs nous apprennent aujourd’hui que de fait, un corps peut bouger au-delà d’un an après la mort !

    La découverte a eu lieu dans la « ferme des morts » qui se trouve en périphérie de Sydney (Australie). Pendant 17 mois, Alyson Wilson, une diplômée en criminologie de la Central Queensland University (Australie), a photographié les mouvements de l’un des 70 cadavres entreposés là. Son objectif était d’améliorer un système utilisé pour estimer l’heure du décès à l’aide de caméras time-lapse. Sa conclusion : les corps ne reposent pas vraiment en paix. Ils continuent de bouger pendant plus d’un an après la mort !

    Rappelons que les fermes des morts constituent des établissements de recherche qui permettent aux scientifiques d’étudier des cadavres humains dans l’objectif notamment de faire progresser la médecine légale. L’institut australien de recherche expérimentale en taphonomie étudie les processus de biodégradation, notamment, intervenant depuis la mort jusqu’à la fossilisation.

    Pour la première fois, des chercheurs parmi lesquels Alyson Wilson – ici au Mexique pour identifier des crânes – ont pu capturer les mouvements d’un corps humain jusqu’à plus d’un an après sa mort. © Alyson Wilson, Central Queensland University

    Des scènes de crime à reconsidérer  ?

    […]

    Article complet : https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/homme-apres-mort-corps-continue-bouger-durant-an-77603/#xtor=RSS-8


  • Animateurs

    @Ratonhnhakéton ca metonne que ce soit consideré comme “nouveau”, je me rappelle avoir appris ca a la fac ya 10 ans, basé sur les experiences de la body farm aux US :hum:



  • Que les cadavres continent à “bouger” - plus exactement à “évoluer” en aspect - pendant la période de dégradation des chairs et ligaments, le dégagement des liquides et gaz de putréfaction, que leurs barbes poussent encore, que les insectes et vers fassent un travail de plasticien post-mortem 3D, d’accord…

    Mais une fois décomposé et réduit à un paquet d’os secs, comment le corps peut-il encore bouger après 1 AN ? :huh:

    (sauf peut-être pour Johnny Hallyday ensablé à St-Barth où le processus est plus long et dont on raconte que Laeticia ramasse toujours des cordes de guitare pétées mystérieusement expulsées de la sépulture. Un ultime album surprise en préparation ?)


  • Animateurs

    @aurel a dit dans Après la mort, le corps continue de bouger durant un an ! :

    Mais une fois décomposé et réduit à un paquet d’os secs, comment le corps peut-il encore bouger après 1 AN ?

    Parce que le corps met souvent plus d’un an a se decomposer, selon les conditions, surtout en cercueil et dans les cimetieres qui utilisent des fosses betonnées (il y a aussi l’influence de la qualité du cercueil, l’embaumement, le ph du sol, l’humidité…etc).



  • N’étant pas expert en la matière mais néanmoins curieux de ce qui nous attend tous à plus ou moins brève échéance, je pensais qu’un corps mettait moins de temps à se décomposer même en situation confinée et autres paramètres physico-chimiques environnementaux que tu évoques…

    L’inhumation en caisse en sapin sommaire et directement en terre dans une fosse avec une pelletée de chaux cause indigence a longtemps été de coutume jadis, mais aussi les gens dits “bourgeois” inhumés sous le pavé dans les églises (ensuite évacués dans le cimetière accolé pour des raisons sanitaires évidentes).

    La crémation est quand même plus saine et moins encombrante, même si moins nutritive pour les potagers alentours.


  • Admin



  • @Silmaril

    C’est certain qu’un corps en pleine nature livré aux bestioles va se détériorer plus rapidement.


  • Animateurs

    @Eleha Oui voila, plus le contexte est “naturel” plus ca se décompose vite. Sauf dans des lieux hyper humides ou hyper secs.

    Je me rappelle par exemple dans le nord de l’Angleterre ou les collegues avaient galéré a fouiller un cimetiere du XIXeme siecle parce que les conditions d’humidité ambiantes et la qualité des cercueils ou des fosses avaient figé la décomposition: des que tu ouvrais le cercueil, tout s’accelerait, donc t’avais 24h pour tout fouiller avant que ca devienne supra dégueu :prude:


  • Animateurs

    Moi une chose est sure c’est que mon cadavre ne bougera pas très longtemps :poulet:
    text alternatif



  • Il parait qu’on fait face à deux types de problemes environnementaux :

    • pollution aux particules fines
    • appauvrissement des sols.

    Du coup, je refuse qu’on brule mon corps. Enterrez moi plutôt à même le sol, et plantez des tomates par dessus.


Log in to reply