23 septembre : 9-1-1 - 3x01 📺

23 septembre : All Rise - 1x01 📺

23 septembre : Bluff City Law - 1x01 📺

23 septembre : Bull - 4x01 📺

23 septembre : Prodigal Son - 1x01 📺

23 septembre : The Good Doctor - 3x01 📺

Votre ville préférée de toutes celles où vous avez vécu



  • Pour des raisons propres à vous cest quand meme votre ville preferee vous y avez beaucoup de bons souvenirs.
    C’est laquelle ville alors ?
    Pourquoi (si vous voulez)?



  • J’ai vécu dans trois villes différentes, c’est celle où je vis actuellement qui, s’il faut choisir, est ma préférée surtout parce qu’elle est celle où j’ai vécu depuis ma naissance.

    Ce n’est pas tellement la ville en elle-même que je préfère, mais l’environnement de la maison. Là, présentement, je bois mon café devant la baie vitrée, la vue n’est pas dégagée (mon garage la bouche), mais il n’y a d’autres bruits que ceux des oiseaux.

    Puis, c’est sentimental, ma famille habite ici depuis plus longtemps que le pays n’existe. :mrgreen:



  • J’ai vécu à la ville puis à la campagne puis à la ville et enfin à la campagne.
    Là où je vis c’est mon village préféré, le village de mon enfance, de mes grands parents, là où j’ai vu mon fils faire ses premiers pas, gambader à travers champs.
    Le bruit des oiseaux et rien d’autre.
    Si, les vieilles commères aux fenêtres ^^



  • Moi ma ville préférée n’est pas celle où jvis now mais la ville où j’ai grandit (Parakou). Moins de pollution, plus de fraternité et de solidarité entre ces habitants, ville du bon fromage de vache et de la mangue, ville où j’ai grandit avec mes frère, bref beaucoup de beaux souvenirs.
    Jsuis contente que ce soit aussi ma ville de naissance





  • @Eleha vraiment jte dis pas. Tu te réveille le matin c’est déjà tombé au sol plein plein plein


  • Animateurs

    Pour moi c’est York, en Angleterre, a la fois pour la beauté de la ville, sa richesse culturelle, la gentillesse des gens, mais surtout pour les moments que j’y ai vecu. Mes 2 ans la-bas ont vraiment été un tournant dans ma vie, et m’ont ouvert sur le monde, donné de meilleurs competences, mais surtout permis de découvrir qui j’étais vraiment, et de prendre confiance en moi. C’est la ville qui a vraiment tout changé pour moi :wiiii:


  • Animateurs

    @Heureuse8 Le reve :wiiii:

    En Ethiopie je mangeais quasi que des mangues tous les jours, et elles étaient tellement meilleures que celles qu’on achete en Europe! Alors j’imagine meme pas des mangues fraichement tombées de l’arbre :bave:



  • J’ai fait plein de ville, même si l’endroit où j’habite là est bien, je dois dire que le quartier d eMontpelleir où j’ai grandit est le seul endroit où je suis bien où je me sens chez moi, même si la ville a été défigurée par la construction.



  • Au fond on préfère tous la campagne et sa tranquilité. La ville pour la nuit. La campagne pour la vie 😊



  • La campagne ok, mais avec toutes les commodités quand même 😉



  • @Printemps a dit dans Votre ville préférée de toutes celles où vous avez vécu :

    La campagne ok, mais avec toutes les commodités quand même 😉

    Lol moi nada, rien, pas un commerce dans mon petit patelin, je dois prendre la voiture et faire au minimum 6 km pour en trouver un …
    Quand j’étais petite, 2 bouchers, 2 boulangers, un marchand de fruits & légumes, un poissonnier, et même un vendeur de chaussures :ahah: passaient avec une camionnette, tout se perd ma bonne dame.



  • Capture d’écran 2019-08-23 à 17.09.03.png

    Tut tut tut tuuuuuuut… Epiciiiiiier !!!megaphone.gif



  • Capture d’écran 2019-08-23 à 17.12.22.png

    Alors ma p’tite dame, j’vous en mets combien ?



  • Le vendeur de légumes en camionnette passe encore chez moi !
    Avant, c’était la marchande de lait, mais ça fait une vingtaine d’années que c’est fini.



  • Non mais il y a un renouveau. Les épiceries ambulantes reviennent dans certaines campagnes isolées. Souvent des jeunes qui reprennent ce type d’activité.



  • @aurel

    Tous les samedis, j’ai le pizzaïolo de luxe qui passe avec son camion, un mec qui bossait dans le secteur bancaire au Luxembourg s’est mis à son compte et ses pizzas sont juste divines.



  • Ouais, les food trucks sont en plein essor pour ceux qui veulent se reconvertir. Certains s’installent même devant les bureaux à la pause déjeuner.



  • J’ai pas de ville favorite, mais par contre y’en a une où j’ai vraiment plus envie de vivre c’est Paris. 5 années à vivre intra-muros et franchement c’est du masochisme que de vouloir vivre là, ça pue les pots d’échappement, c’est pollué, tout est super cher, les gens sont des mégas gros cons au volant, il y fait trop chaud en été, c’est vraiment un enfer.
    Rien que ce matin en sortant du métro ça klaxonnait à tout va, quel plaisir de retrouver ce concert pour aller bosser 🤗
    Alors oui l’offre de divertissement est top, mais c’est pas parce qu’on y vit plus qu’on s’en prive. Loin de là.



  • Historique : Moi j’ai vécu dans la banlieue plus ou moins verte de Bordeaux pendant 25 ans puis à Bordeaux pendant un peu plus de 15 ans. Et depuis plus d’un an, je passe à peu près un week-end par mois plus les vacances à Lille. Et des vacances étant jeune soit dans la banlieue de Carcassonne, soit dans la banlieue de Béziers. Pour juger des autres villes, ça va être compliqué.

    Béziers et Carcassonne, je peux pas les voir en peinture, ce sont des villes mortes. Ceci dit, je les ai connues assez vaguement et étant jeune (mineur sans voiture), pour y faire vaguement du shopping ou le touriste. Les villages alentour où vivent notre famille, y a pas grand intérêt, c’est pour les gens que j’y vais. Déjà dans la plus proche ville y a rien à faire alors la banlieue…

    Bordeaux vs sa banlieue verte (déjà dans le Médoc), mon cœur balance. Pendant 25 ans, ça me faisait chier d’être “trop loin” de Bordeaux, d’être un arriéré de banlieusard qui ne connait rien et ne peut accéder à rien sans faire 1h30 de bus puis de faire tout le temps de la bagnole pour tout et n’importe quoi une fois que j’en ai eu une. Ce qui me manque de cette chère banlieue, ce sont les places pour se garer facilement, le jardin et mes potes qui sont restés dans le coin et qui ont souvent la flemme d’aller à Bordeaux pour passer une soirée.

    Bordeaux, c’est suffisamment grand pour ne pas s’ennuyer, si on cherche bien y a toujours un truc à faire, ne serait-ce qu’aller au dernier moment au cinéma à 15 min à pied. Acheter une connerie à bouffer en rentrant le soir entre l’arrêt de tram et la maison. Avoir l’embarras du choix pour les coins où aller prendre un verre. Mais c’est la galère pour se garer (obligé de prendre le tram pour aller récupérer ma voiture), pour faire ses courses (ou payer +20% pour la superette à côté). C’est une autre forme de handicap.

    Les spécificités de cette ville selon mon vécu et les retours que j’en ai eu : c’est jeune parce que ville étudiante, les gens se mélangent dans les bars contrairement à Paris (je cite), la présence de la Garonne est agréable (en dépit des voies sur berge saturées), le réseau de transport est relativement bien foutu, l’architecture est belle mais j’y suis trop habitué pour dire autre chose que les retours des non-bordelais (en tant qu’autochtone, je passe mes trajets les yeux rivés sur le sol pour éviter les crottes de chien). Autre point négatif, il y a de plus en plus de touristes, individuellement, ils ne posent pas problème mais la circulation dans les rues est d’autant moins fluide même à pied.

    Lille, je connais mais pas trop. C’est plus grand que Bordeaux et il y a plus de magasins de geeks. Il y a plus de choix de bières dans le moindre bar ou supermarché sauf… qu’ils ont rarement de la stout, une de mes préférées quand j’ai soif. Ils boivent tout le temps, même ceux qui “boivent pas”. Des fois c’est bien, c’est convivial, des fois, t’es malade si tu veux les suivre. L’architecture lilloise que j’aime n’est pas celle que les lillois voudraient que j’apprécie : j’aime bien les vieux bâtiments faits dans cette brique rouge qu’on ne trouve pas à Bordeaux (où “tout” est en pierre calcaire blonde). Ils veulent me faire apprécier la riche architecture du vieux Lille mais comparé au classicisme de Bordeaux, c’est comme comparer un manouche habillé en jogging armani et une bourgeoise en chanel. Et ils disent “pain au chocolat” ou, plus bizarre encore, “p’tit pain” (c’est du belge parait-il).

    Edit : le point climat. A Bordeaux, il fait horriblement chaud l’été, même ma cousine qui a vécu dans l’Aude puis dans les Landes et en Guyane le dit. Mais l’automne et l’hiver, c’est super bien. A Lille, il faisait pas si froid cet hiver, sérieux et cet été pour les vacances, il faisait une température idéale (dans les 20-25). Détail technique, je suis immunisé à la pluie, je dirais même plus qu’étant donné mon métier, le stress/angoisse monte quand il pleut pas assez souvent comme en ce moment.


Log in to reply