L'actu astronomique


  • Admin

    Vous aimez contempler le ciel, regarder les étoiles, guetter les évènements astronomiques que ça soit à l’oeil nu, avec des jumelles, un APN ou un télescope. Je vous propose ici de poster les actu journalières concernant l’astronomie.

    text alternatif




    En ce moment :

    Pluie de météores kappa-Cygnides ✨
    Outre les célèbres Perséïdes, une autre pluie de météores est active au mois d’aout : celle des kappa-Cygnides. Cette pluie de météores mineure a atteint son apogée le WE dernier et les observateurs pourront voir jusqu’à 15 à 20 météores frapper chaque heure l’atmosphère terrestre à une vitesse de près de 21 kilomètres par seconde.
    Pas besoin d’équipement spécial pour les observer, la pluie de météorites se produit généralement du 26 juillet au 1er septembre. 💫

    Observer Uranus dans le ciel nocturne 🌚
    Cette semaine dans le monde entier, la Lune, disparaitra du ciel du soir à mesure qu’elle décroit. Ainsi la nuit sera plus sombre, rendant les conditions idéales pour la chasse au trésor. Pendant la première moitié de la semaine, la lune gibbeuse en déclin se lèvera en fin de soirée et traversera les modestes constellations marines de la Baleine et des Poissons.
    Mercredi avant l’aube, dans le ciel méridional, la Lune se trouvera à une distance équivalente à la largeur de votre main, en dessous de la lointaine planète bleu-vert Uranus. Pour trouver la planète qui se déplace lentement dans le ciel, cherchez une étoile modestement brillante au-dessus à gauche de la Lune.
    Uranus se lèvera dans l’est peu avant 23h, heure locale, cette semaine. Elle restera visible toute la nuit.

    Source : Star Walk 2



  • https://www.cnews.fr/monde/2019-08-23/une-planete-habitable-par-lhomme-pourrait-avoir-ete-decouverte-872099?amp

    Mais elle est dite inatteignable vu que elle est à 31 année lumière de nous


  • Admin

    Mars et Vénus seront très proches cette nuit.

    Tout un programme. :ahah:

    08-24-19 PM 09-52-19.png

    Mais elles sont sous la ligne de l’horizon.



  • Et Les hommes sont sur mars et les femmes sur venus 😍



  • @Ratonhnhakéton Je me demandais comme ça… Vu que tu as la tête dans les étoiles, est-ce que tu as songé à t’offrir ou te faire offrir une lunette astronomique ?


  • Admin

    @aurel j’ai déjà songé à m’en acheté une, mais c’est un investissement financier tout de même et il faut aussi apprendre à s’en servir correctement, même si depuis les smartphones et GPS tout cela s’est grandement simplifié.



  • Genre tu ne saurais pas t’en servir, tu blagues ?

    J’y connais rien en matos astro astronome1.gif mais il doit bien exister des modèles pour “amateurs” à des prix abordables qui permettent d’observer des épisodes stellaires comme ce mois-ci ?


  • Admin

    Le truc c’est qu’avec des télescopes pour débutants, ceux de type Dobson, on est très vite limité pour ce qui est des observations. En gros il faut se contenter de la Lune et de quelques planètes. Si on veut aller plus loin il faut investir dans du meilleur matos, plus cher mais plus compliqué à utiliser. Parce qu’il ne faut pas perdre de vue que la Terre tourne sur elle-même, donc l’apparence du ciel bouge aussi. Et plus on zoom sur des objets, plus le mouvement apparent est rapide. Il faut donc pouvoir compenser ce mouvement, des télescopes sont équipés de moteurs pour ça. Mais avant cela il faut bien placer le télescope pour qu’il soit bien dans l’axe du mouvement, qu’il soit bien azimuté. Apparemment c’est loin d’être simple au début, même si encore une fois, des modèles permettent d’automatiser la chose.
    Si on a un télescope suffisamment balèze on peut observer des objets du ciel profond comme des galaxies. Mais il faut s’équiper de divers filtres et de divers accessoires. Enfin on peut se mettre à l’astrophoto, mais il faut un bon boitier reflexe et tout un tas d’accessoires pour avoir un bon rendu + des logiciels de traitement d’images et surtout beaucoup de temps.

    Bref, c’est un domaine qui m’intéressait mais qui demande pas mal d’investissement aussi bien financier qu’en temps.

    Il y a des vidéos intéressantes pour savoir comment choisir un télescope, notamment ces deux là :

    Pour l’astrophoto cette séries de vidéos en 3 partie est assez complète

    Celle-ci qui explique comment photographier la Voie Lactée

    Et celle-là une galaxie



  • Ouais ben merci pour l’avalanche de vidéos que je regarderait plus tard.


  • Admin

    Ca fait beaucoup mais pour faire le tour du sujet je n’ai pas trouvé plus condensé.



  • @Ratonhnhakéton être sous la ligne de l horizon veut dire que elles sont pas visibles. C’est ça ?


  • Admin

    @Heureuse8 c’est ça. A l’heure où j’ai posté l’image je ne pouvais les voir. A cette heure ci elles sont en plein ciel, mais tellement prêt du Soleil qu’il est dangereux de chercher à les voir sans équipement et protection adéquats.

    08-25-19 AM 09-25-54.png

    08-25-19 AM 09-20-04.png


  • Admin

    Jupiter traverse un amas globulaire

    25 août 2019

    Cette semaine, Jupiter redeviendra l’objet le plus lumineux du ciel du soir. Durant les soirées proches du lundi 26 août, le mouvement apparent de Jupiter l’amènera près d’un amas globulaire d’étoiles de magnitude 7,2 appelé NGC 6235. Il se trouve dans la constellation du Serpentaire. Lorsque le ciel commencera à s’assombrir, cherchez la planète géante qui se trouve à moins d’un tiers de la hauteur du ciel vers le sud. Heure après heure, Jupiter descendra pour se coucher à l’ouest juste avant 1 heure du matin, heure locale.

    Voici un exercice amusant à faire durant la prochaine nuit claire, quand le ciel est beau et sombre. Prenez vos jumelles ou votre télescope à faible grossissement et regardez à la gauche (l’est céleste) de Jupiter, à une distance équivalente à une fraction de la largeur d’un doigt. Vous découvrirez une tache floue et pâle. C’est un amas globulaire d’étoiles, une masse de milliers d’étoiles réunie en une sphère très dense par leur gravité mutuelle. Cet amas, qui fait partie de centaines d’autres orbitant autour de notre galaxie, la Voie lactée, s’appelle NGC 6235 (dans le Nouveau catalogue général de nébuleuses et d’amas d’étoiles). Il se trouve à 38 000 années-lumière de notre système solaire ! Quand vous le voyez, vous observez un lointain passé. La lumière de ces étoiles a commencé son voyage jusqu’à nous au moment où l’Homme de Néandertal disparaissait !

    Jupiter se déplace progressivement vers cet amas et passera devant lundi prochain. On peut placer ces deux objets dans le champ de vision d’un télescope de jardin à haute puissance. Jupiter est extrêmement brillante en comparaison avec l’amas. Pour mieux voir l’amas globulaire flou, essayez de placer Jupiter juste en dehors de votre champ de vision. N’oubliez pas que la plupart des télescopes inversent la vue. Il faut donc vérifiez à gauche et à droite de la planète.

    Source : https://starwalk.space/fr/news/august-2019-jupiter-and-ngc6235


  • Admin

    Les planètes cette semaine

    Cette semaine, la lune se lèvera très tard, sa surface éclairée diminuera de jour en jour et le ciel nocturne deviendra de plus en plus sombre, jusqu’à la phase du dernier quartier. Voici comment les planètes se déplaceront cette semaine.

    Le mardi 17 septembre, en fin de soirée, la lune gibbeuse décroissante se trouvera dans le ciel oriental à environ la largeur d’un poing fermé au-dessous d’Uranus, la planète bleu-vert. Cette semaine, Uranus se lèvera dans le ciel oriental peu avant 21 heures, heure locale, et restera visible toute la nuit. Uranus se situe au-dessous (ou au sud) des étoiles du Bélier et à environ la largeur d’un poing fermé au-dessus de la tête de la Baleine. Avec une magnitude apparente de 5,8, Uranus sera assez brillante le soir pour être vue avec des jumelles ou un petit télescope. Cet automne, vous pourrez utiliser les trois petites étoiles qui forment le sommet de la tête de la baleine pour localiser Uranus, en partie parce que cette planète lointaine se déplace lentement sur son orbite.

    Saturne teintée de jaune sera également bien visible le soir dans le ciel méridional, mais elle sera beaucoup moins brillante que Jupiter. La planète à anneaux sera visible du crépuscule jusqu’à environ 1 heure du matin, heure locale. Saturne se situe juste en haut à gauche (ou à l’est) des étoiles de la constellation du Sagittaire. Saturne se trouve à environ la largeur de 3 poings fermés à gauche (ou à l’est) de Jupiter. La Voie lactée se trouvera entre ces deux corps célestes.

    Le mercredi 18 septembre, l’orbite plus rapide de la Terre amènera Saturne à mettre fin à une boucle rétrograde vers l’ouest par rapport aux étoiles éloignées et à reprendre son mouvement régulier vers l’est.

    En septembre, le Soleil se couchera tôt ce qui nous permettra d’admirer Jupiter dans toute sa splendeur. Durant cette semaine, quand le ciel commencera à s’assombrir, cherchez la planète géante dans le ciel du sud-ouest, à environ 30 degrés au-dessus de l’horizon. Jupiter a passé toute l’année entre la constellation d’Ophiuchus et la constellation du Scorpion. Antarès, l’étoile très brillante qui se situe à environ la largeur d’un poing fermé en dessous à droite (ou au sud-ouest) de Jupiter, représente le cœur du scorpion.

    Mars ne sera bientôt plus noyée dans les lueurs du Soleil et à la fin du mois elle deviendra visible avant l’aube dans le ciel oriental. La planète rouge se situe de l’autre côté du soleil et restera peu visible jusqu’au début de l’année 2020.

    Cette semaine, Mercure et Vénus seront eux aussi assez proches du soleil et vous aurez peut-être l’occasion de les voir très bas dans le ciel occidental dans les 20 minutes qui suivent le coucher du soleil. Au crépuscule, l’écliptique formera avec l’horizon occidental un angle très aigu qui empêchera les habitants de l’hémisphère Nord de voir clairement ces planètes. Mais les observateurs vivant près de l’équateur et de l’hémisphère Sud pourront profiter de ce magnifique spectacle au cours des deux prochaines semaines.

    Source : https://starwalk.space/fr/news/september-2019-planets-this-week-17-22


  • Admin

    Semaine mondiale de l’espace 2019

    Célébrons l’un des plus importants événements consacrés à l’espace sur Terre !

    La Semaine mondiale de l’espace se déroule chaque année du 4 au 10 octobre. Elle est officiellement définie comme « la célébration internationale de la contribution de la science et de la technologie à l’amélioration de la condition humaine. »

    Durant cette semaine, des agences spatiales, des entreprises, des écoles, des planétariums, des musées et des clubs d’astronomie organisent différents événements de sensibilisation et d’éducation à l’espace. L’un des principaux objectifs de la Semaine mondiale de l’espace est d’éduquer les gens de tous âges et de toutes nationalités sur l’espace et de leur donner envie d’en savoir plus sur l’astronomie et les sciences spatiales.

    Source : https://starwalk.space/fr/news/october-2019-world-space-week


Log in to reply