23 septembre : 9-1-1 - 3x01 📺

23 septembre : All Rise - 1x01 📺

23 septembre : Bluff City Law - 1x01 📺

23 septembre : Bull - 4x01 📺

23 septembre : Prodigal Son - 1x01 📺

23 septembre : The Good Doctor - 3x01 📺

Pourquoi faut-il absolument lire "Le Trône de Fer"



  • Le Trône de Fer (ou A Song of Ice and Fire en VO) est une saga littéraire de fantasy écrite par George R.R. Martin et initiée en 1996. Aujourd’hui, elle est principalement connue pour son adaptation en série télévisée Game of Thrones. En gros, elle raconte l’histoire de divers personnages dans un large pays dans un monde médiéval sombrant peu à peu vers la guerre civile. Mon but ici va être de vous convaincre que c’est trop bien et qu’il faut absolument lire ça (plutôt que de regarder la série).

    • I- Le worldbuilding
      La construction de cette univers par George R.R. Martin est juste phénoménale. On sent que le moindre détail a été réfléchit par l’auteur qui a construit plusieurs histoires, plusieurs cultures, plusieurs traditions, plusieurs religions, et caetera. Ca donne vraiment une illusion de réalisme, le monde semble complet et sans trous. Il ressemble à un vrai moyen-âge alternatif, où même les éléments fantastiques ne font pas tâches et sont cohérants par rapport au reste.

    • II- Une étonnante modernité
      Ce n’est pas pour rien que certains qualifient Martin de “Tolkien américain”. Si ce bon vieux J.R.R. a posé les bases originelles de la high fantasy, son homonyme d’initiales G.R.R. a envoyé balader une bonne partie de tout cela pour repartir sur des bases saines comme dirait Léodagan de Carmélide. En somme, si ASOIAF à fait fureur en son temps, c’est parce qu’il est différent. A l’époque, les auteurs de fantasy en grande majorité ne faisaient que du sous-Tolkien, l’histoire d’un élu et de ses amis qui partaient à l’assaut de l’avatar du Mal et qui triomphaient victorieusement et devenaient des héros nationaux voire des rois. Ici, Martin fait fi du manichéisme et préfère rajouter une bonne grosse dose de réalisme (encore). La crasse et les vices de l’époque médiévale ne sont pas occultée et on a enfin le droit à du sexe et à de la violence pure et dure.

    • III- Les personnages
      Mais là où la saga se différencie le plus, c’est sur ces nombreux personnages. Chaque chapitre est donc écrit du point de vue d’un personnage particulier : s’il y’en a dix de différents dans le premier tome, ce chiffre monte jusqu’à presque quarante ! Et chacun a ses propres valeurs, son propre comportement et ses propres enjeux. Ils sont de différents camps et de différents “alignements” (d’un point de vue moral) mais tous ont droit au même traitement. On a souvent caricaturé en “les personnages meurent” car, en effet, leur statut de héros ne les empêchent pas toujours une mort brutale et soudaine, mais il ne faut pas oublier qu’ils ont un vrai arc narratif et que c’est toujours un plaisir de les suivre, d’autant plus qu’on craint vraiment pour leur vie. Et c’est pareil pour les très très TRES nombreux personnages secondaires, qui peuvent tous devenir centraux à l’intrigue à n’importe quel moment (d’où la difficulté de retenir tous les noms). Chaque lecteur à son propre personnage préféré et jamais le narrateur ne les juge, même les plus horriblement abjects.

    ASOIAF est donc une oeuvre aussi novatrice que passionnante, même pour moi qui lit très peu et me suis pourtant enfilé les milliers de pages des cinq tomes actuellement disponibles (en attendant les deux derniers). J’espère vous avoir donné envie de lire. Ceux qui l’ont lu quel est votre personnage préféré (moi c’est Tyrion) ? Et avez vous des idées d’oeuvres similaires, que je me remette à lire vraiment ?



  • Moi je suis moins enthousiaste que toi. J’ai lu ce qui a été produit avant même que la série TV ne sorte (que j’ai attendue au tournant) et si j’ai apprécié l’impitoyabilité de l’auteur et la narration en chorale (chapitres qui changent de narrateur à chaque fois), j’ai trouvé qu’il y avait énormément de lenteur (les bouquins 4 et 5 par exemple), que c’était très brouillon et, pour un monde que tu décris comme étant complet, j’ai plutôt trouvé ça frustrant (on voyage trop, c’est du tourisme… sans le côté épique et riche de Tolkien justement. A part Westeros, on a l’impression d’une coquille vide pour le reste du monde).

    J’ai bien aimé les intrigues mais d’après plusieurs sources, si on aime ça, on m’a conseillé Les Rois Maudits de Maurice Druon. D’ailleurs l’auteur avoue à demi-mots qu’il a pompé sur cette saga.

    Edit : j’ajouterais qu’au contraire de la série qui les rend très bien, Martin a réussi l’impensable en rendant les dragons chiants



  • Je suis pas fan du style.
    Des descriptions à n’en plus finir, usage de vocabulaire désuet pour faire “moyen age”, c’est pas agréable à lire.



  • Ah oui, il paraît que c’est le traducteur français qui a voulu rendre le truc compliqué



  • J’aime bien, je suis en plein dedans.
    Après la série que j’ai adorée (on oublie les 2 dernières saisons bâclées) mais j’aimais tant les persos et l’univers que je suis passée outre.

    Frustrée par cette débâcle finale, je me suis lancée dans les bouquins pour faire un sevrage en me disant que ça allait être plus riche, je suis servie :ahah:

    J’en suis au début de l’intégrale 2, l’écriture ne me dérange pas, j’aime m’adapter aux époques, les vieux termes utilisés ne m’arrêtent pas.

    J’ai les acteurs de la série en tête pour me représenter les personnages et honnêtement je ne regrette pas d’avoir vu la série avant de lire les bouquins.

    Je suis à fond et j’espère juste que le gros va sortir les derniers avant que je ne m’enfuie pour l’enfer.



  • Je pense que c’est plutôt le “gros” qui va s’enfuir vers l’enfer avant de finir… 3 bouquins à sortir, une course contre la montre.



  • Pour répondre à ta question, j’aime bien Tyrion également, comme dans la série, c’est lui qui est le plus fin, ses dialogues ou monologues sont riches et il est tellement drôle.
    C’est aussi lui mon préféré dans la série avec Cersei.



  • @Fuong a dit dans Pourquoi faut-il absolument lire "Le Trône de Fer" :

    Je pense que c’est plutôt le “gros” qui va s’enfuir vers l’enfer avant de finir… 3 bouquins à sortir, une course contre la montre.

    Il n’a que 70 ans et fait du trampoline, on a toutes nos chances :lol:



  • @Fuong a dit dans Pourquoi faut-il absolument lire "Le Trône de Fer" :

    Je pense que c’est plutôt le “gros” qui va s’enfuir vers l’enfer avant de finir… 3 bouquins à sortir, une course contre la montre.

    2 bouquins je crois

    Par contre ouais à son rythme, il finira pas.
    Il mourra avant.

    Surtout qu’il a beaucoup d’autres projets !



  • @ArtVanCastel a dit dans Pourquoi faut-il absolument lire "Le Trône de Fer" :

    Chaque chapitre est donc écrit du point de vue d’un personnage particulier : s’il y’en a dix de différents dans le premier tome, ce chiffre monte jusqu’à presque quarante ! Et chacun a ses propres valeurs, son propre comportement et ses propres enjeux. Ils sont de différents camps et de différents “alignements” (d’un point de vue moral) mais tous ont droit au même traitement. On a souvent caricaturé en “les personnages meurent” car, en effet, leur statut de héros ne les empêchent pas toujours une mort brutale et soudaine, mais il ne faut pas oublier qu’ils ont un vrai arc narratif et que c’est toujours un plaisir de les suivre, d’autant plus qu’on craint vraiment pour leur vie. Et c’est pareil pour les très très TRES nombreux personnages secondaires, qui peuvent tous devenir centraux à l’intrigue à n’importe quel moment (d’où la difficulté de retenir tous les noms). Chaque lecteur à son propre personnage préféré et jamais le narrateur ne les juge, même les plus horriblement abjects.

    J’adore ça, je ne m’y attendais pas, et en découvrant l’intégrale 1,chaque chapitre dédié à un personnage est un vrai régal, c’est tellement plus approfondi que dans la série.



  • Je suis trop accro, aidez moi :calimero:

    :affole:

    :lol:



  • @Eleha a dit dans Pourquoi faut-il absolument lire "Le Trône de Fer" :

    Je suis trop accro, aidez moi :calimero:

    :affole:

    :lol:

    Dis toi que ça finira pareil que la série.



  • Alors oui c’est la crainte de tout le monde, que George meurt avant la fin de rédactions des deux derniers bouquins. Surtout qu’il passe du temps à écrire des spin-offs au lieu de faire la série principale c’te feignasse :caprice:



  • 6 ans entre le n°4 et le 5… pour arriver jusqu’au 7, je vois pas autre chose qu’un truc bâclé par un de ses héritiers spirituels sur la base des brouillons qu’il aura laissés ^^’

    (espérance de vie aux USA : 79 ans…

    Edit : je suis pas honnête avec ce chiffre, l’espérance de vie est calculée sur l’ensemble de la population, grosso modo c’est l’espérance à l’âge de 30 ans. Donc à 70 ans, on a passé tous les accidents de la vie qui ont lieu en moyenne entre 30 et 70 ans et du coup l’espérance de vie à 70 ans doit être plus grande).



  • Le problème de ce livre pour moi c’est les chapitres par personnage. Je trouve l’idée géniale d’un côté, c’est intéressant comme découpage et ça permet de se focus sur un personnage qui a son propre univers et d’avoir accès à ses pensées et tout.
    D’un autre côté quand on tombe sur un personnage OSEF qu’on aime pas c’est l’horreur. C’est pour ça que j’ai du mal à avancer. Y a des chapitres que je dévore puis après Robert Barathéon et là je lâche le bouquin illico presto.



  • Je suis absolument d’accord avec ce sujet !

    En effet, l’univers est juste impressionnant. De nombreuses pages “encyclopédiques” peuvent se trouver sur le net, et quand on consulte on a l’impression que c’est une période de “l’histoire” qui a vraiment existé. J’ai d’ailleurs lu une des encyclopédies de l’univers, et là aussi c’était très réaliste. Il s’agissait pas d’une simple exposition des faits historiques du monde de GOT, mais c’était “écrit” par un Mestre.

    Pour ce qui est des personnages, évidement les principaux sont les plus intéressants et “faciles” à suivre, mais les secondaires ont souvent une importance non négligeable sur l’influence de l’histoire. Les POV sont super intéressant car ça nous oblige à réfléchir et démêler le vrai du faux. En effet, un perso parle de son point de vue, donc il faut toujours faire attention à la perception qu’il a sur une situation ou sur un personnage.

    Alors oui, ce procédé peut avoir ces faiblesses. Quand on se tape un POV long sur un perso ou situation qui nous intéressent moins, le chapitre semble durer trop longtemps, mais en dehors de ça, je trouve que cette idée est parfaite pour ce genre d’histoire.

    Alors pour moi les 3 premiers tomes sont parfaits, évidement c’est le POV de Tyrion que je préfère, car j’aime surtout la saga pour le côté politique. Le 4 et 5 peut ennuyer plus, car les deux se passent au même moment, mais pas dans les mêmes zones géographiques (et là par exemple j’ai beaucoup moins aimé les POV de Tyrion, et préférait ceux de Cersei ou de Ariane). La seule chose que j’apprécie moins, c’est parfois la longue description des paysages, et autres.

    J’espère voir vite arriver le prochain bouquin. Après il ne devrait plus y avoir qu’un, même si Martin n’est pas certain de pouvoir finir l’histoire et aura peut être besoin d’un autre livre :affole: En tout cas, c’est bien après la lecture des bouquins que j’ai eu l’envie de lire des analyses et théories, donc clairement je suis à fond dedans grâce à ça.

    Je compte lire aussi la saga sur le Chevalier errant (les critiques sont très bonnes). J’ai déjà lu par contre, le romain sur le règne des Targaryen, et je l’ai dévoré. Je le conseille à tous ceux qui aiment cet univers ❤



  • Ce qui me plaît dans Game of Thrones, c’est la faible part du fantastique dans l’intrigue. C’est très rare dans l’heroic fantasy de base, ça.