Le problème de l'approvisionnement énergétique



  • Bon alors je voudrais faire un petit exposé sur l’énergie avec mes modestes connaissances du sujet.

    Définition

    Tout d’abord, la définition de l’énergie c’est la grandeur physique mise en oeuvre lorsque l’on change l’environnement.
    Quand on déplace quelques chose c’est de l’énergie cinétique, quand on chauffe c’est de l’énergie thermique, quand des éléctrons se déplacent c’est de l’énergie éléctrique etc.

    Historique

    Pour organiser sa vie en société, l’homme a toujours mobilisé de l’énergie, même avant la révolution industrielle. Pour nourrir tout le monde, on utilisait l’énergie corporelle de notre propre corp pour travailler dans les champs. Pour construire des maisons, des outils, des vêtement, on utilisait le travail manuel pour faire tout ça. Pour extraire des ressources naturelle, du fer pour forger des outils, des pierres pour construire des ponts, du bois pour construire des maisons…
    Jusqu’à la révolution industrielle l’énergie mobilisé par l’être humain était essentiellement celle de son propre corps (ou d’animaux apprivoisés).
    Les autres énergies était marginale, on les mobilisait un peu comme par exemple l’énergie hydraulique pour les moulins mais c’était peanuts.

    Lors des deux derniers siècles, tout change. C’est la révolution industrielle. On découvre comment maitriser l’électricité, comment en fabriquer à partir d’énergie cinétique naturelle, on invente la machine qui est capable de travailler à notre place et ça change tout. De ce progrès scientifique découle l’essentiel des progrès humain.

    Par exemple, vous pensez sans doute que l’esclavage a été aboli parce que l’homme est soudainement devenu bon ? Pas du tout, notre code génétique est strictement le même que celui des esclavagistes d’il y a 3 siècles. Si l’abolition de l’esclavage a pu être possible c’est parce que la machine a été inventée et que son rendement était 1000 fois meilleurs que les esclaves. Bien sur il y a eu des résistance à l’abolition, il y a eu la guerre de séssession etc, mais si l’esclavage a été abolit et n’est jamais revenu c’est parce qu’on avait une solution bien plus éfficace : la machine. Notez d’ailleurs que l’esclavage perdure encore dans le monde actuel la ou l’approvisionnement énergétique est moindre…

    Autre progrès humain, la démocratie. Elle a commencé à repointer le bout de son nez en Angleterre, le pays avec la plus forte croissance industrielle à l’époque. Pas un hasard. La France a suivi et est même allé encore plus loin, la encore pas un hasard. Le fait de remplacer la population agricole par des machines qui font le travail à sa place permet à la population de s’éduquer, de faire d’autres activités et d’avoir des aspirations. La démocratie, c’est une conséquence indirecte de la révolution industrielle.
    Vous me direz ou mais la Grèce antique aussi était démocrate, je vous réponds oui mais la Grèce antique c’est quelques milliers d’athéniens qui sont en démocratie et des millions d’esclaves autour qui permette ça.
    Sans la maitrise de l’énergie, point de démocratie.

    Bref, sans énergie c’est le moyen age.
    Voila, ça c’est posé, c’est important de l’avoir en tête.

    Confusion énergie/éléctricité

    Un point que je voudrais aborder c’est la confusion qui est souvent faite entre énergie et éléctricité.

    On dit souvent que la France est un pays essentiellement nucléaire. C’est faux. Si on parlait que d’éléctricité ce serait vrai, mais c’est faux si on parle d’énergie et c’est de ça qu’il est question quand on parle de l’impact de l’homme sur le monde.

    Les voitures utilisent de l’énergie pétrole (fossile), le chauffage est encore pour beaucoup du fioul ou du gaz (fossile).

    La France est un pays majoritairement fossile eu égard à ces usages majoritaires de l’énergie. Tout comme l’ensemble des pays du monde.

    Listings non exhaustif des sources d’énergies

    • Pétrole
      Le pétrole est la première source d’énergie mondiale car elle a un avantage par rapport aux autres : elle est facilement transportable. C’est du liquide, ça peut être mis en citerne, en fut, ça peut être déplacé et utilisé loin du lieu d’extraction. C’était aussi une source très abondante pendant toute la deuxième moitié du 20ème siècle. Et pour toute ces raisons, le pétrole est très utilisé pour tout les moyens de locomotion que sont les voitures, camions, bateaux, avions…
      Disponibilité : en déclin
      Impact carbone : grand

    • Gaz
      Le gaz est beaucoup utilisé dans le chauffage, mais aussi dans des centrales de production éléctriques. Il a un gros désavantage par rapport au pétrole c’est qu’il est gazeux (non sans blague…) ce qui veut dire qu’il est plus difficile à stocker. Il faut des conteneurs hérmétiques et en cas de fuite, ça se barre et c’est perdu… Un autre problème c’est que plus on en extrait plus il est difficile d’en extraire car la pression dans le gisement diminue au fil de l’extraction.
      Disponibilité : en déclin
      Impact carbone : grand

    • Charbon
      Une centrale à charbon produit de l’électricité en utilisant la chaleur générée par la combustion du charbon.
      Le charbon est issu de matière organique en décomposition depuis des milliers d’années, par définition ce n’est pas renouvelable, et le dégagement de carbone est monstrueux. Le charbon est encore aujourd’hui la première source d’énergie mondiale, particulièrement utilisé en Chine et aux Etats-Unis.
      Disponibilité : en déclin
      Impact carbone : colossal

    • Hydraulique
      L’hydraulique on le connait depuis très longtemps, c’est l’utilisation de l’énergie cinétique d’un cour d’eau… Sauf que l’hydraulique a connu un boom énorme lorsqu’on a inventé l’alternateur permettant de transformer cette énergie cinétique en éléctricité. L’hydraulique est une énergie très interressante car elle est renouvelable, infinie (le cours d’eau ne s’arrétera jamais), et elle est très rapidement mobilisable c’est à dire qu’en cas de pic de consomation (7h du matin, les gens se lèvent et allument tous la lumière en même temps) c’est l’hydraulique qui peut absorber le pic car une turbine passe de 0 à sa puissance max en quelques minutes. Le problème c’est que l’essentiel des cours d’eau a été aménagé (pour la France en tout cas) et à part en inventant d’autres cours d’eau, on pourra pas en faire davantage.
      Disponibilité : renouvelable
      Impact carbone : quasi nul
      Problème : Quasi entièrement exploité. (on peut pas en faire plus)

    • ENR : Eolien, Photovotaïque etc…
      Je fais un package sur tout ce qu’on appelle les ENR utilisant la météo. Les éoliennes utilisent l’énergie cinétique du vent, les panneau solaire utilisent l’énergie du soleil. Tout cela est très interressant. Mais le très gros problème de ces énergies c’est qu’elles dépendent de la météo. Elles sont intermittente, ce qui veut dire qu’elles ont besoin d’un backup pour assurer l’approvisionnement d’éléctricité lorsque la météo ne permet pas à l’ENR de fonctionner. C’est le principal problème de cette énergie c’est qu’on la présente comme verte alors qu’elle ne l’est pas : l’ENR a besoin d’une énergie fossile en complément. l’ENR est l’assurance vie du fossile, si on se lance dans les ENR on ne sortira jamais du fossile, et ça je crois que tout le monde n’en a pas conscience…
      Disponibilité : renouvelable
      Impact carbone : quasi nul
      Problème : A besoin d’une énergie fossile en complément. (donc en gros, la couleur verte des deux lignes précédentes vous l’oubliez et vous faites comme si c’était orange/rouge…)

    • Nucléaire.
      Voila le grand sujet tabou. Le nucléaire réponds à beaucoup de problème : la production d’énergie est colossale, l’impact carbone est quasi nul. Ce qui coince : c’est l’énorme risque qui y est lié. Le procédé est maitrisé, mais le risque et la peur demeure. Si vous avez vu la série Chernobyl, j’espère que vous avez conscience que ce genre de far west n’existe pas aujourd’hui, et qu’en France on a une agence indépendante, l’ASN, qui fait autorité et veille au grain. Outre le risque, le problème c’est la création de déchet nucléaire de très longue durée qu’il faut gérer et c’est pas simple… Une solution envisagée est l’enfouissement en couche géologie profonde, mais la encore ça fait peur aux riverains.
      Disponibilité : pas renouvelable mais réserve encore grande
      Impact carbone : quasi nul
      Problème : Risque maitrisé mais énorme, déchets nucléaires à gérer, peur dans la population…

    Déclin des énergies fossiles et impact

    Ce qu’il faut savoir c’est que actuellement on est dans un fort déclin des énergies fossiles. Il y a moins de pétrole, moins de gaz, moins de charbon, ça va pas.

    Si vous vous souvenez de mon introduction, l’énergie c’est la capacité de l’être humain à modifier le monde. Qu’est ce qui se passe quand il y a moins d’énergie ? Et bah l’humain peut moins modifier le monde. Conséquence : activité freiné, croissance en baisse, chomage qui monte, pauvreté qui monte etc…

    La crise de 2008 ? Celles des subprime ? Non. Celle de l’énergie. La pyramide de Ponzi des subprime s’est effondré dans un contexte de recul de la croissance. Si l’énergie n"avait pas été en déclin, la croissance mondiale aurait perduré et aurait “absorbé” la crise (qui n’aurait en fait pas été une crise du coup…)

    Le déclin énergétique n’est pas terminé, il ne fait que commencer.
    Le monde continue à utiliser de l’énergie fossile qui devient de plus en plus rare.
    Les pays européens se lance dans les ENR sans prendre en compte qu’elles sont intermittente et demandent une énergie fossile en backup (pensez à l’Allemagne qui a stoppé le nucléaire, passé aux ENR et qui dépends maintenant du gaz russe ou de la production de ses voisins…)
    La France dans tout ça est relativement protégé car utilise (pour son éléctricité) l’énergie nucléaire encore abondante, mais la pression populaire pour en sortir est forte et des engagements ont été pris de réduire la part du nucléaire, si c’est respecté on va donc sauter à pied joint dans le même problème d’approvisionnement énergétique que les autres.

    Conséquence

    La civilisation humaine va s’effondrer car y’aura bientot plus de jus. Il y aura un recul de la démocratie, des droits humains, des famines, des guerres et potentiellement un retour de l’esclavage ?

    En parallèle, l’athmosphère est durablement saturée en gaz carbonique ce qui va créer des effets climatiques catastrophiques imprévisibles.

    Surtout gardez le sourire, en l’état actuel des choses y’a plus vraiment de solution. Commencez plutot à apprendre à faire pousser les tomates. The Walkind Dead (sans les zombis), c’est dans quelques décénies seulement, potentiellement de notre vivant ou celui de nos enfants.

    Peace.



  • Je pense qu’il faut, en plus de revoir la source de notre énergie, changer la manière de la produire. Pour les EnR, justement, un système plus décentralisé pourrait être une partie de solution, avec un moyen de stockage de l’énergie produite. Notamment sous forme d’hydrogène qui peut ensuite fournir de l’électricité ou du carburant.


  • Admin

    Je vois bien un futur à la Soleil Vert, à la fois pour les problèmes d’énergie et les problèmes de surpopulation.



  • Soleil Vert = Film sorti en 1973 inspiré du roman de science-fiction de Harry Harrison (1966)
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Soleil_vert

    C’était un récit visionnaire, hors c’est allé de mal pis depuis. Je n’imagine même pas un ralentissement de la surproduction/surconsommation des bio-ressources aujourd’hui. Pas fataliste, mais juste réaliste…

    Trop tard pour changer de modèle sauf si décroissance radicale. :horreurmalheur: (parle à mon cul ma tête est malade).


Log in to reply