🍾 Bonne année ! 🎉

Years and years



  • text alternatif

    De Russell T. Davies

    Avec Russell Tovey, Rory Kinnear, T’Nia Miller

    La vie des Lyons, une famille de Manchester, racontée sur 15 ans alors que la Grande-Bretagne se retire de l’Europe et qu’un nouveau monde émerge. Vivienne Rook, une célébrité rebelle devenue une femme politique majeure, divise l’opinion par ses prises de position controversées. Son arrivée au pouvoir va bouleverser le pays et bien au-delà…



  • J’en ai entendu beaucoup de bien, mais va falloir trouver le temps de tester.



  • La série a des bonnes critiques mais l’audience n’a pas suivi.



  • Ben la partie politique du premier épi me soûle, même si le côté anticipation est pas mal. mais je commence surtout pour Russel Tovey :cupid2:



  • @Extra Pourquoi ses opinions politiques sont controversées ?



  • @Altesse-Sérénissime a dit dans Years and years :

    @Extra Pourquoi ses opinions politiques sont controversées ?

    Non, non, c’est juste que la politique en général me gave du coup voir ça dans une série c’est pas mon délire.



  • @Extra Ah mais j’écrivais ça par rapport au résumé que tu as posté plus haut ^^



  • @Altesse-Sérénissime a dit dans Years and years :

    @Extra Ah mais j’écrivais ça par rapport au résumé que tu as posté plus haut ^^

    :lol: ha bah j’ai misunderstood. Oui, c’est la folle dingue sans langue de bois de la politique qui se fout carrément de ce qui peut se passer ailleurs. le sort des gens en dehors de la grande bretagne elle s’en contre fout.



  • @Extra d’ac, j’avais peur que ce soit trop wtf ! Je tenterais peut-être à l’occasion 😉



  • C’est bon j’arrive mieux à apprécier le côté bond dans le temps, et sérieux les anticipations font flippé. Episode 2 :lecid:



  • J’ai eu du mal au début, mais cette série est excellente en définitif. Je la recommande, les anticipations sont incroyables !



  • Sur Facebook, j’ai écrit cela aujourd’hui :

    « Ça alors ! Je suis tombé par hasard sur une série sur Canal+ qui décoiffe, « Years and Years ». Une famille anglaise à Manchester, 2 frères, 2 sœurs et une grand mère. Un couple gay, un couple « inter-racial » (c’est affreux ce mot !), une sœur en fauteuil roulant mère de deux enfants de deux pères différents d’origine chinoise, une sœur antimilitariste qui milite en Asie pour les droits humains. Trump est réélu pour un deuxième mandat, la Grande Bretagne voit la montée en puissance d’une populiste qui dit à la télévision qu’elle se fout complètement des affaires israélo-palestiniennes. Les relations humaines de la famille décrites par la série sont captivantes, d’une richesse épatante, et le monde que l’on voit défiler (la série va jusqu’en 2034) est de plus en plus fou, rongé par les inégalités, les fakes news, les populismes. Le premier épisode que je viens de terminer s’achève sur la fin du deuxième mandat de Trump, ses derniers jours de présidence, et… c’est apocalyptique !

    Il y a longtemps que je n’avais pas été autant scotché par l’entame d’une série. Je ne sais pas ce que va donner la suite mais ce début est formidable ! »

    PS : depuis j’ai vu l’épisode 2 et c’est toujours formidable (…et le petit Viktor ! ❤ ❤ ❤ )



  • J’ai pas terminé c’est une série trop anxiogène.

    Je déconseille



  • @Knut a dit dans Years and years :

    Je déconseille

    Faudrait nuancé



  • Épisode 6…

    « C’est votre / notre faute… »