le vrai pourquoi d'une vie forumiale : introspection



  • C’est quoi le but d’une vie forumiale ?

    • Discuter ?
    • Se faire des amis ?
    • Se faire des ennemis ?
    • Confronter son opinion à celles des autres ?
    • Leur expliquer pourquoi la notre est forcément meilleure ?
    • Les insulter de fils de pute car quand leur réponse nous est intolérable ?
    • Le regretter après parce que bon ils pensent de la merde mais on les aime bien quand même ?
    • Sinon, peut être que ça sert à étaler le peu de savoir qu’on a comme de la confiture ?
    • Se sentir important car on a un role de modo ou je sais pas quoi ?
    • Se sentir investir d’une mission, dévelloper telle partie, faire un topic d’index ou je sais pas pour que ce soit mieux, ça nous fait nous sentir utile de dévelloper un espace virtuel anecdotique…
    • Passer le temps ?
    • Remplir sa triste vie alors qu’on serait mieux dehors ?

    Propos introductif :
    Si on prends la vie forumiale dans son ensemble indépendamment du nom de la plateforme en question (comlive, lereboot, discord, JVC, reddit, megaphone, popcorn etc…)
    Qu’est ce que ça nous apporte ? C’est quoi le but ? Est ce que c’est “bien” ?

    J’ai pas de réponse encore, je m’interroge et vais essayer d’en établir une.

    Interet dans la vie de tout les jours ?
    Il y a une séparation nette entre la vie forumiale et la vie réel du quotidien : c’est pas les mêmes personnes fréquentées, c’est pas les mêmes rapports sociaux, bref ce sont deux vies parallèles et distinctes, il y a quasiment aucune influence de l’une sur l’autre.

    A la question est ce qu’il y a un interet dans la vie de tout les jours, je pense non.

    Interet humain ? : J’ai tout connu sur les forums. J’ai déja connu des migrations. J’ai déja fréquenté des forums puis cessé d’un coup d’y aller. J’ai connu des gens “important” sur les forums fréquentés qui ont ensuite cessé d’y venir. J’ai déja rencontré des gens de forum en vrai, est ce que c’est devenu des amis franchement je sais pas on peut pas vraiment dire ça, et pourtant ça crée un lien particulier. Aujourd’hui, la personne qui en sait le plus sur moi est sur internet, je ne suis pas sur de la rencontrer un jour et je pense pas nécessairement avoir besoin de le faire.

    A la question est ce qu’il y a un interet humain, je pense oui.
    Pour autant, est ce suffisant ? Les rapports humains peuvent exister sans virtualisation.

    Un début de réponse : une nouvelle chance :
    Je réfléchi et je pense que le fait d’avoir une vie forumiale parallèle, ça permet surtout d’avoir une nouvelle chance d’occuper son esprit dans un sens qui nous plait.

    Je m’explique, la vie réelle on en choisit pas vraiment les paramètres, on choisit pas vraiment notre travail car lié à nos études et expériences (ou alors c’est difficile et long de changer), on choisit pas notre lieu d’habitation car lié à notre travail, on ne choisit pas nos fréquentations car liés à notre lieu d’habitation (bien sur on choisit localement mais on peut pas fréquenter une personne à l’autre bout du pays et on choisit rarement une personne d’un autre cadre social).

    Du coup, quand on a une vie un peu morne, un peu plan plan, il y a besoin d’une autre vie parallèle ou on peut faire ce qu’on veut, briser la monotonie du quotidien, être quelqu’un facilement sans sortir de chez soit et sans contrainte.

    C’est pour ça qu’on vient sur les forums au départ, et à force on se met à s’impliquer de plus en plus, à créer des topics d’index de séries, on se met à être modérateur et proposer des plans d’organisations de parties, et la c’est l’engrenage on y fait même plus gaffe mais on se met dans une implication absolument toxique pour l’esprit.

    –> Pourquoi c’est un piège :
    On est pas quelqu’un en faisant le kakou sur internet, en créeant des topics, des parties voire des forums entier à notre image. C’est du flan, notre vie reste la même, on passe juste notre temps.

    Je pense maintenant que la vraie réponse, le vrai interet d’une vie forumiale, c’est les rapports humains. Tout ceux qui pensent devenir quelqu’un sur internet se voilent la face, et je m’inclus dedans. Ceux qui sont prêt à sacrifier des rapports humains, même houleux, pour un quart d’heure de gloire virtuel, un espace rien qu’à eux à leur image, n’ont rien compris à ce qui est important dans la vie forumiale qui est fait d’autant d’amours que de conflits. Sinon à quoi bon, autant faire un groupe facebook entre personnes qui se ressemblent.

    Conclusion :
    Je reviens donc à ce que je disais tout à l’heure : les rapports humains pour justifier la vie forumiale, est ce suffisant ? Et bien en fait, oui. J’ai des personnes qui me sont chers dans ma vie forumiale, je les aurait pas connu autrement, la plupart de ces relations sont composées de haut et de bas, et parfois de très bas, et même pour la plupart on s’est déja détesté au moins une fois.

    Ce long texte sans doute peu clair sera sans doute mal compris, en tout cas, la moralité de toute ces années de vie forumiale pour moi, c’est (contrairement à ce que la longueur du texte peut laisser supposer) qu’il faut pas se prendre la tête et se contenter de se nourrir des rapports humains que nous apporte le forum, que ces rapports soient positifs ou négatifs. C’est pas grave si l’espace virtuel n’est pas entièrement à notre image de toute façon on s’en fout on est pas payé pour ça et c’est pas ça le but d’une vie forumiale. En faisant passer son propre égo, sa volonté de “servir” la communauté avant les rapports humains on passe à coté de l’essentiel.

    C’est tout pour l’instant.



  • Ton topic devrait pouvoir amener des débats intéressants.
    Par exemple je ne suis pas DU TOUT d’accord avec le fait qu’on ne choisit pas les paramètres de notre vie, au contraire on choisit tout
    Tu choisis ton travail, moi j’ai choisi le domaine de la psychologie parce que ça me plait, maintenant que je touche à la fin de mes études je vais surement partir vers autre chose car j’aime le changement
    On croit que c’est pas possible parce que c’est très risqué et qu’on re-démarre à zéro mais au fond rien ne t’en empêche
    Idem pour ton lieu d’habitation, ok certains travails peuvent t’imposer une région particulière mais la plupart du temps tu es libre d’aller où tu veux
    Idem pour tes fréquentations, perso je n’ai aucun ami à la fac alors que ça fait maintenant 7ans que j’y suis, tous les gens que j’aime ont été rencontré ailleurs : à l’école, en soirée, club de sport, musique etc etc etc

    Je n’ai pas la même utilisation d’internet je n’ai été que sur peu de forum mais je n’ai jamais considéré ça comme une vie parallèle et je n’ai jamais considéré que les gens à qui je parlais étaient des proches ou des amis
    Pour ma part j’ai été sur quelques forums spécialisés qui me permettaient d’échanger sur un sujet qui me passionnait
    Je suis venue sur ce forum à la base juste pour commenter Koh Lanta, parfois je commente qq topics mais sans plus



  • @Ratonhnhakéton a dit dans le vrai pourquoi d'une vie forumiale : introspection :

    @MrsRakoon a dit dans le vrai pourquoi d'une vie forumiale : introspection :

    Par exemple je ne suis pas DU TOUT d’accord avec le fait qu’on ne choisit pas les paramètres de notre vie, au contraire on choisit tout

    Pourtant Bourdieu et le structuralisme ont démontré que le milieu social d’où l’on venait conditionnait énormément de choses : le caractère, les loisirs, les centres d’intérêts, nos choix d’étude, d’emploi, de fréquentation, etc. Cela parait presque naïf de penser que l’on est libre, que le libre arbitre est quelque chose d’inné autant que de respirer.

    Oui évidemment que ton milieu social influence ta trajectoire, mais je suis persuadée que la personnalité de chacun joue autant et qu’on n’est pas obligé de subir un destin tout tracé

    Exemple des enfants qui grandissent dans une famille pauvre, d’ouvriers ou en cité et qui plus tard font de grandes études, parfois deviennent riches et célèbres

    Attention je dis absolument pas qu’ils partent sur un pied d’égalité avec les autres et que ça sera facile
    Je dis que je trouve faux et dangereux de leur dire : pas de chance t’es issu d’un milieu social pauvre, tu le resteras toute ta vie et tu fréquenteras que des gens du même milieu

    Déjà aller à l’école publique ça te permet de rencontrer des gens issus de plein de milieux différents et je vois pas en quoi j’ai pas eu le choix au niveau de mes études ou de mes fréquentations



  • Pourquoi j’suis sur les forums ?
    C’est d’abord pour passer le temps.
    Mais en même temps c’est pour rire, découvrir, m’instruire,partager.

    Parlant de forum jne vais que sur le reboot sinon j’suis sur whatsapp qui est un réseau social.
    Forumfr j’y allais mais bon j’ai pas besoin d’avoir trop de forums. Quand j’viens à me connecter ici, ya déjà beaucoup de choses à lire donc…



  • Comme Raton je rencontre ici des gens que je ne rencontrerais pas IRL. C’est bien car on rencontre des gens ici qui ont les mêmes centre d’intérêt ex : dans les topics séries. Alors que IRL on est là tu matte ça? et tu connais ça blabla. Ici on a pas besoin de ce blabla administratif IRL. Aussi on vient quand on veut, ce n’est pas stressant socialement. J’ai appris plein de trucs sr les forums, découvert des séries et tout. Après les rencontres IRL je sais pas, ça fait hyper chelou de voir les gens en vrai (sauf Malé car elle est ici comme IRL je sais pas comment expliquer :poulet:) Après c’était cool quand même d’interagir en vrai avec et de mettre un visage sur des pseudo, mais pour moi ce n’est pas un but nécessaire/utile, c’est un truc d’opportunité. Wallah après bizarrement jpense qu’ici les gens me connaissent mieux qu’IRL car ils connaissent mes pb.
    Pour reprendre l’exemple de Malé, elle savait que j’avais des anxiéts sociales donc jlui ai dit qu"on pouvait se voir mais que ptètre je partirais en courant, et elle était en mode no problemo. alors qu’IRL quand quelquun t’invite au resto/boire un café c’est chaud de dire “ah au fait chui zinzin, jpeux taper une crise d’angoisse n’importe quand donc good fucking luck”.

    Ce qui est bien aussi sur un fofo, c’est que t’as des interlocuteurs spécifiques pour le foot, la politiques, les séries etc alors qu’IRL c’est dur de trouver des gens qui ont tout ça en une personne.



  • @Jackasse a dit dans le vrai pourquoi d'une vie forumiale : introspection

    Ce qui est bien aussi sur un fofo, c’est que t’as des interlocuteurs spécifiques pour le foot, la politiques, les séries etc alors qu’IRL c’est dur de trouver des gens qui ont tout ça en une personne.

    Sans oublier secret story :hihi:


  • Le Club des Vieux

    Je suis carrément d’accord avec @Ratonhnhakéton on rencontre des gens d’autres milieux sociaux grâce aux RS (j’inclus le format forum dans les RS)
    Sinon je viens ici comme j’irai zoner dans un café/bar où j’aurai les habitudes, pour y faire la même chose, passer du bon temps, papoter, glander, discuter sérieusement.
    Je ne fais pas de différence entre IVL et IRL, les gens derrière les pseudos sont des vrais humains, qu’on peut blesser, ou qui nous blessent. Je suis ici, avec la même politesse, courtoisie que j’essaye d’avoir IRL car il ne s’agit que d’un autre moyen d’avoir un loisir, et donc de fréquenter des vrais gens.
    C’est aussi pour ça que je n’ai pas de souci de passer du virtuel au réel et vice versa.



  • Ce topic est pour ma part autant un plaidoyer contre ceux qui ont sans remord fait une croix sur des années de connaissances sous prétexte de “il/elle modère pas comme je le ferais”, qu’un mea culpa personnel parce que moi aussi je suis soumis à ce genre de comportement toxique.
    Toxique pour moi comme pour les autres.



  • Pour ma part les forums comme discord m’aident car j’ai peu de relations irl et ça me permait d’échanger autours de mes intérêts. Irl par exemple je connais peu de personnes qui connaissent certaines séries alors que sur les forum je peux discuter d’une série sans soucis. Y a aussi les jeux, les anims des sujets politiques. C’est un peu une micro société où chacun échange à sa guise. Un.peu comme un café tout ça. Après c’est triste mais comme partout. Y a des allées, des départs, des pauses…des retour. Etc. Ça fait parti du jeu quoi.

    Je trouve que le reboot m’a beaucoup apporté et aidé en tout cas.



  • J’ai connu de belles personnes grâce aux forums qui font partie de ma vie.

    Mon objectif à moyen terme voire à court terme c’est de disparaitre des forums car ça m’apporte plus rien. Mis à part les soirées KL :ahah:



  • Je suis sur des forums parce que je n’ai aucune vie sociale donc pas de conversations sur tel ou tel autre sujet.
    Sur les forums j’assiste à ces conversations mais j’y participe rarement car justement je ne le fais pas dans la vraie vie donc j’ai souvent du mal à donner mon avis.



  • @Ratonhnhakéton a dit dans le vrai pourquoi d'une vie forumiale : introspection :

    @MrsRakoon a dit dans le vrai pourquoi d'une vie forumiale : introspection :

    @Ratonhnhakéton a dit dans le vrai pourquoi d'une vie forumiale : introspection :

    @MrsRakoon a dit dans le vrai pourquoi d'une vie forumiale : introspection :

    Par exemple je ne suis pas DU TOUT d’accord avec le fait qu’on ne choisit pas les paramètres de notre vie, au contraire on choisit tout

    Pourtant Bourdieu et le structuralisme ont démontré que le milieu social d’où l’on venait conditionnait énormément de choses : le caractère, les loisirs, les centres d’intérêts, nos choix d’étude, d’emploi, de fréquentation, etc. Cela parait presque naïf de penser que l’on est libre, que le libre arbitre est quelque chose d’inné autant que de respirer.

    Oui évidemment que ton milieu social influence ta trajectoire, mais je suis persuadée que la personnalité de chacun joue autant et qu’on n’est pas obligé de subir un destin tout tracé

    Exemple des enfants qui grandissent dans une famille pauvre, d’ouvriers ou en cité et qui plus tard font de grandes études, parfois deviennent riches et célèbres

    Attention je dis absolument pas qu’ils partent sur un pied d’égalité avec les autres et que ça sera facile
    Je dis que je trouve faux et dangereux de leur dire : pas de chance t’es issu d’un milieu social pauvre, tu le resteras toute ta vie et tu fréquenteras que des gens du même milieu

    Déjà aller à l’école publique ça te permet de rencontrer des gens issus de plein de milieux différents et je vois pas en quoi j’ai pas eu le choix au niveau de mes études ou de mes fréquentations

    Il n’a jamais été question de dire que tout était figé non plus et que chaque classe est imperméable à l’autre, bien sûr que des enfants d’ouvriers peuvent devenir médecin. Ni même de leur dire qu’ils resteront dans le milieu duquel ils sont issu quoiqu’il arrive. Mais ce qu’indique les stats, car l’exemple d’un ou plusieurs individu n’est jamais représentatif, dans uns très grande proportion quand tu viens d’une CDP tu as de grandes chance d’y rester et d’avoir la culture de cette catégorie. Donc croire que l’on décide de sa vie, de ses choix sans prendre ça en compte, c’est se mettre le doigt dans l’oeil.

    Je considère avoir décidé de mes choix de vie et je pense que ceux qui ont la volonté de sortir de ce schéma le peuvent
    Comme tu le dis c’est juste des stats
    Tout comme le fait que statistiquement les hommes sont plus vers les sciences dites “dures” et les femmes vers les sciences sociales, oui c’est 100% vrai
    Mais une femme qui veut faire des études dans les maths parce qu’elle aime ça pourra totalement le faire, tout comme un homme pourra faire de la socio

    C’est ce postulat de “on a pas le choix” que je réfute, pas les stats ou l’influence des milieux sociaux



  • @Ratonhnhakéton a dit dans le vrai pourquoi d'une vie forumiale : introspection :

    @MrsRakoon personne n’a dit on n’a pas le choix. Pourquoi ce besoin de caricaturer les propos en tombant dans la généralisation outrancière ? Pour avoir le dernier mot ?

    Non car c’était écrit dans le premier post qu’on ne choisit pas sa vie
    J’explique simplement que je partage pas ce point de vue et que pour moi malgré les multiples influences on peut choisir
    Je carricature que dalle je donne mon point de vue



  • @Ratonhnhakéton a dit dans le vrai pourquoi d'une vie forumiale : introspection :

    @MrsRakoon a dit dans le vrai pourquoi d'une vie forumiale : introspection :

    Non car c’était écrit dans le premier post qu’on ne choisit pas sa vie

    j’ai beau relire le premier post (en vrai un Ctrl + F m’a bien aidé) il n’est pas écrit ça.

    copié collé : Je m’explique, la vie réelle on en choisit pas vraiment les paramètres, on choisit pas vraiment notre travail car lié à nos études et expériences (ou alors c’est difficile et long de changer), on choisit pas notre lieu d’habitation car lié à notre travail, on ne choisit pas nos fréquentations car liés à notre lieu d’habitation (bien sur on choisit localement mais on peut pas fréquenter une personne à l’autre bout du pays et on choisit rarement une personne d’un autre cadre social).



  • Ecoute c’est mon appréciation personnelle, elle peut ne pas être partagé mais c’est pour expliquer mon point de vue que vous pouvez ne pas partager. Je pense qu’un forum nous fait nous sortir du cadre bien délimité de notre vie et c’est un seul point parmi une réflexion plus large.

    En fait l’idée c’est de voir comment vous vous considérer votre rapport à la vie forumiale, pas vraiment de m’expliquer en quoi la mienne serait incohérente.



  • @Carcha a dit dans le vrai pourquoi d'une vie forumiale : introspection :

    Ecoute c’est mon appréciation personnelle, elle peut ne pas être partagé mais c’est pour expliquer mon point de vue que vous pouvez ne pas partager.

    En fait l’idée c’est de voir comment vous vous considérer mon rapport au forum, pas vraiment de m’expliquer en quoi le miens serait incohérent.

    Mais je respecte ton point de vue, je disais juste en quoi moi je voyais les choses différemment et pourquoi je n’ai jamais éprouvé le besoin d’aller sur des forums liè à ça 😉



  • @MrsRakoon a dit dans le vrai pourquoi d'une vie forumiale : introspection :

    @Ratonhnhakéton a dit dans le vrai pourquoi d'une vie forumiale : introspection :

    @MrsRakoon a dit dans le vrai pourquoi d'une vie forumiale : introspection :

    Non car c’était écrit dans le premier post qu’on ne choisit pas sa vie

    j’ai beau relire le premier post (en vrai un Ctrl + F m’a bien aidé) il n’est pas écrit ça.

    copié collé : Je m’explique, la vie réelle on en choisit pas vraiment les paramètres, on choisit pas vraiment notre travail car lié à nos études et expériences (ou alors c’est difficile et long de changer), on choisit pas notre lieu d’habitation car lié à notre travail, on ne choisit pas nos fréquentations car liés à notre lieu d’habitation (bien sur on choisit localement mais on peut pas fréquenter une personne à l’autre bout du pays et on choisit rarement une personne d’un autre cadre social).

    Moi chui ok avec Raton dans le sens où
    J’étais au RSA
    ->j’ai accepté un job
    ->le job m’a envoyé loin et mis grave dans la merde
    ça c’est passé deux fois dans ma vie
    Je finis par retourner la où je veux mais quand même j’men suis pris des seaux de merde de la vie, donc du coup comme je change souvent d’endroit : pas trop d’amis fixe, jpeux encore choisir de faire du sport partout, mais à un moment chui limité si chui pas dans ma région où jveux.

    Après j’aurais pu rester dans ma région au RSA mais j’aurais vivoté donc pas tout est blanc ni noir.

    Jpense que j’ai pas choisis plein de trucs pendant des années, puis quand j’ai choisis, j’ai perdu deux fois, mais là jpense que jvais plus bouger. Et une fois fixé jpourrais en effet avoir des amis, rencontrer des gens etc… Et vivre selon mes conditions.



  • @MrsRakoon Ah ok je comprends mieux moi non plus cela n’a pas de rapport que je vienne sur le fofo et ma vie IRL, mais finalement ça me maintient un lieu fixe ou rien ne change et rien n’est bien dramatique, comparé aux aléas de la vie IRL



  • @Ratonhnhakéton a dit dans le vrai pourquoi d'une vie forumiale : introspection :

    @MrsRakoon a dit dans le vrai pourquoi d'une vie forumiale : introspection :

    @Ratonhnhakéton a dit dans le vrai pourquoi d'une vie forumiale : introspection :

    @MrsRakoon a dit dans le vrai pourquoi d'une vie forumiale : introspection :

    Non car c’était écrit dans le premier post qu’on ne choisit pas sa vie

    j’ai beau relire le premier post (en vrai un Ctrl + F m’a bien aidé) il n’est pas écrit ça.

    copié collé : Je m’explique, la vie réelle on en choisit pas vraiment les paramètres, on choisit pas vraiment notre travail car lié à nos études et expériences (ou alors c’est difficile et long de changer), on choisit pas notre lieu d’habitation car lié à notre travail, on ne choisit pas nos fréquentations car liés à notre lieu d’habitation (bien sur on choisit localement mais on peut pas fréquenter une personne à l’autre bout du pays et on choisit rarement une personne d’un autre cadre social).

    “On ne choisit pas vraiment” ce n’est pas la même chose que “on ne choisit jamais”.
    Alors oui rien n’est figé et l’on peut choisir, mais dans les faits, on choisit majoritairement parmi ce qui nous est accessible et qui est fortement conditionné par notre milieu et notre éducation. L’assertion “on choisit tout” est tout aussi fausse que “on ne choisit jamais”.

    Oui mais moi justement depuis qq temps je pense que rien n’est impossible et qu’on peut tout choisir
    Oui ton milieu t’influence mais je pense qu’en grandissant tu peux remettre en cause les discours que tu as eu
    Il y a une citation de Georges Addair qui correspond à ma pensée “Tout ce que vous avez toujours voulu est juste de l’autre côté de la peur”
    J’ai pas toujours pensé comme ça car comme beaucoup j’ai été éduquée en pensant sécurité et “tu feras ce que tu peux et pas ce que tu veux”



  • Tout ça est très interressant mais franchement je regrette d’avoir écrit cette phrase car ça a totalement détourné le topic du sujet initial.


Log in to reply