Les jeux de rôles



  • Voici un sujet les jeux de rôles (principalement tabletop - sur table ou grandeur-nature - GN pour ceux qui en font)

    Déjà pour savoir si vous en avez fait/en faites, si vous connaissez, et la vision éventuelle que vous en avez.

    Une petite vidéo pour ceux qui ne connaissent pas, présentée par Maxime Chattam, romancier de policier/fantastique. Elle fait un peu commerciale mais je trouve qu’elle explique bien et simplement.



  • Dans un registre autrement plus parodique (et donc forcement plus révélateur) , le bédéiste monsieur le chien a dernièrement accordé quelques planches à cette obscure pratique.

    alt text
    alt text
    alt text
    alt text
    alt text
    alt text
    alt text
    alt text
    alt text



  • @Le-periannath a dit dans Les jeux de rôles :

    obscure pratique

    Marrant cette bédé, quoiqu’un peu trop “private joke” pour certains rôlistes, mais pourquoi “obscure pratique” ?


  • Présidente du Reboot et des endives

    J’aimerais bien tenter un jeu comme ça, mais faut trouver des gens qui aiment ça. Par contre l’univers choisi dans la vidéo ne me correspond pas.

    À la fac, on a des ateliers d’écriture où on joue un peu, j’adore ça.


  • Team

    @FionSuperstar J’ai un fouet et une vieille robe en trop si tu veux.


  • Présidente du Reboot et des endives

    @Honey Ah ouais t’es branché SM et travestissement, ça ne m’étonne pas.


  • Team

    @FionSuperstar Ah non non, c’était pour faire l’esclavage au XVI ème.


  • Présidente du Reboot et des endives

    @Honey Mouais, un doute persiste. :hum:



  • @FionSuperstar a dit dans Les jeux de rôles :

    J’aimerais bien tenter un jeu comme ça, mais faut trouver des gens qui aiment ça. Par contre l’univers choisi dans la vidéo ne me correspond pas.

    À la fac, on a des ateliers d’écriture où on joue un peu, j’adore ça.

    Y’a des gens qui en font, dans toute ville qui se respecte … (et toute faculté)

    En terme d’univers, il y a vraiment de tout. C’est sur que dans la vidéo, Chattam illustre un peu via le “cliché” du jeu de rôles dans un univers médieval-fantastique.

    Y’a des tas d’univers différents : univers fantastique à la Lovecraft, de la science-fiction genre futuriste, cyberpunk ou space opera, de l’historique (ou historique-fantastique), du post-apocalyptique/survival, etc.

    Tu serais plutôt quel genre d’univers ?


  • Présidente du Reboot et des endives

    @Yorgat Peut importe l’époque mais, je préfère quand c’est contemporain. J’ai toujours voulu m’inscrire à un groupe d’écriture, sans jamais oser. Faut que je me renseigne, ça peut valoir le coup.



  • @FionSuperstar Pourquoi est ce que tu parles de “groupe d’écriture” ? :hum:

    En contemporain, y’a des mondes comme Delta Green, Vampire la Mascarade, Kult, In Nomine Satanis/Magna Veritas …

    Y’a des choses un peu loufoques comme:
    Macho Women With Guns ou Cats! par exemple


  • Présidente du Reboot et des endives

    @Yorgat Bah tu sais des club où tu rencontres des gens avec les mêmes intérêts que toi, se réunir autour d’une passion commune ça peut être sympa et faire rencontrer du monde.

    Je vais me renseigner et proposer un jeu de rôle à mes potes. Merci pour les références.



  • @Yorgat a dit dans Les jeux de rôles :

    @Le-periannath a dit dans Les jeux de rôles :

    obscure pratique

    Marrant cette bédé, quoiqu’un peu trop “private joke” pour certains rôlistes, mais pourquoi “obscure pratique” ?

    J’ai choisi ce terme pour m’aligner sur l’humour caustique du chien. Dans ses planches, le JDR revient souvent, et y est dépeint comme une activité occulte, déviante, inassumable et incomprises des masses chez qui elle ne suscite que peur et dégout.



  • Pour mon expérience, j’ai été un gros rôliste dans mes années lycée+IUT et après, les déplacements et les occasions ont fait que je n’ai pas vraiment retrouvé de groupe de joueurs.

    Ca va faire 2 ou 3 ans que je m’y suis remis. Forcément de manière moins assidue, car boulot et autres occupations oblige. On doit faire une partie par mois grand max, avec des joueurs que j’ai rencontrés sur Nancy.

    J’ai pu découvrir en début d’année, le jeu de Game of Thrones (forcément un peu à la mode en ce moment), mais qui existait avant même la série.

    De mon côté, je suis Maitre de Jeu au Livre des Cinq Anneaux (une sorte de japon-chine médieval fantastique) et je vais prochainement démarrer à COPS (monde de la police d’une Californie un peu futuriste).


  • Présidente du Reboot et des endives

    @Yorgat Et ça te demande de la préparation chez toi ?



  • @FionSuperstar Juste pour dire qu’en dehors de griffoner des mots, des chiffres et peut être un petit descriptif, en général un joueur n’écrit pas énormément pendant une partie de jeu de rôles.

    C’est éventuellement le Maitre de Jeu (MJ) qui rédige des petits descriptifs de lieux à visiter ou de personnages à rencontrer (selon sa motivation, sa capacité à improviser sur le tard).

    Sauf une pote, qui, quand elle joue, note tout … mais tout ! J’ai jamais vu ça. En cinq parties du “Livre des Cinq anneaux” elle a déjà rempli un petit cahier avec tout ce que son perso (et les compagnons d’aventure) avait fait, qui ils avaient rencontrés, les déplacements et lieux, les objets importants récupérés.

    J’avoue que c’est terriblement pratique pour un Maitre de Jeu comme moi qui suis tellement embarqué dans la description orale, la cohérence des évènements de la partie et l’ambiance autour de la table, que j’en oublie souvent de prendre parfois des petites notes, qui pourraient servir pour les parties d’après.

    Et c’est pratique pour les autres joueurs qui préfèrent manger des chips et faire tourner les dés.



  • @FionSuperstar a dit dans Les jeux de rôles :

    @Yorgat Et ça te demande de la préparation chez toi ?

    En tant que MJ ? Forcément un peu oui. Ca dépend de l’investissement que j’y mets. Ca me prends presque moins de temps d’imaginer un scénario avec quelques personnages qui auront leur volonté propre et quelques ramifications, quelques lieux, que de lire un scénario du commerce et de bien m’en imprégner.

    Par contre, j’ai déjà l’habitude de décrire à l’oral des forteresses impénétrables avec des hauts murs où des patrouilles circulent régulièrement, des jardins d’eau zen où le vent fait frémir les buissons et tinter des petits carillons, des vastes plaines arrosées par la pluie ou des pierriers enneigés où le moindre faux pas d’une monture balance tout le monde dans le ravin …



  • Pour ma part, je n’ai jamais vraiment été rôliste même si quelque part ca m’aurait botté de m’investir la dedans . Au lycée j’assistais sans y participer aux parties de Cartes Magic, alors à la mode.

    C’est marrant parce que je suis très récemment tombé sur cette vidéo qui fait l’apologie de Hero Quest, un jeu de plateau d’heroic fantasy datant des années 90, auquel on jouait pas mal mon frangin, moi et d’autres potes.

    Je l’ai toujours, en bon état. J’espère le ressortir à mes gosses quand ils seront plus grand. D’ici là j’aurais peut-être même peaufiné la peinture des figurines.


  • Banni

    je piquais ce genre de bouquin à mon frère.

    0_1467139928123_montagne.jpg

    je ne sais pas si ça s’inscrit vraiment dans le jeu de rôle :hum:



  • @Mahya C’est comme mettre un pied dans la porte : il y a des descriptions, des choix à faire, des lancés de dés…
    Par contre, y’a pas le côté “vivre un truc ensemble” et ça reste un peu fermé.
    Mais en général, rares sont ceux qui font des parties de JdR n’ayant pas ouvert un “Livre dont vous êtes le héros”.

    J’étais un gros fan de Loup Solitaire et de la Quête du Graal comme série de LDVELH.


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.