Stage au collège



  • Hier j’ai appris que les collégiens pouvaient faire des mini-stages dès la quatrième pendant chaque vacances scolaires.
    Stages de 5 jours maxi.
    Convention de stage portée par la CCI.
    .
    Voilà je pense que ça devrait se savoir alors je poste.
    .
    Ma grande l’an prochain et ma petite dans deux ans s’y colleront à chaque vacances scolaires.
    .
    Il y en a parmi vous qui ont pu profiter de cette opportunité ? (du moins je considère cela comme une opportunité, mais si vous pensez l’inverse, j’aimerais lire ce que vous en pensez)
    .
    Bonn’journ’


  • Le Club des Vieux

    @Printemps
    Ben c’est obligatoire pendant l’année de 3ème, donc je ne vois pas l’intérêt d’en rajouter.
    Après j’ai une très mauvaise vision des stages, si j’étais présidente je supprimerai purement et simplement ce dispositif qui sert souvent à déguiser des emplois. Je suis purement contre le stage.

    Bon dans le cadre d’un stage de 3ème j’ai une tolérance, surtout quand ça dure 5 jours, ce genre de stage je le garderai, même si pour moi ça s’apparente à de la perte de temps car on ne te fait rien faire d’intéressant, et tu t’ennuies souvent. D’ailleurs maintenant je suis de l’autre côté et dès qu’on me colle un stagiaire de 3ème dans les baskets je sais pas quoi lui faire faire, c’est franchement l’angoisse.

    En tout cas c’est mes souvenirs, j’ai largement préféré travailler l’été pendant 2 mois en me levant très tôt, plutôt que de faire 3 jours de stage interminables.


  • Le Club des Vieux

    Sinon pour moi, la vraie opportunité, c’est le job d’été, celui qui rémunère et te fait bien comprendre que ton travail a une valeur, pas le stage qui t’apporte rien à tous les niveaux, financier et humain.



  • @Maléfique

    C’est l’optique de choisir son orientation, tâter ce qui apriori lui plairait ou pas, confirmer ou infirmer ce qu’elle a en tête.
    Pour la grande.
    Pour la petite, c’est encore trop tôt même si elle vient de me dire que son premier stage elle demanderait à son centre équestre.
    Pour l’été quand elle pourra bosser, c’est ce qu’elle préférera ; elle m’en parle déjà.

    @Ratonhnhakéton

    Elle a très hâte de pouvoir bosser l’été. Elle irait aux échalotes dès cet été si elle avait l’âge (mais les gens qu’on connait font super gaffe à l’âge maintenant 😕 ).
    .
    .
    Et puis ces minis stages c’est aussi le début du réseau pour justement les jobs d’été
    Pas seulement pour l’orientation.



  • @Maléfique

    Je partage ton point de vue.
    Mais elle fera 14 ans en février prochain et donc ce sera chaud pour trouver un job d’été à 14 ans1/2.
    Pour cet été c’est même pas la peine d’y penser.


  • Le Club des Vieux

    @Printemps Moi les stages que j’ai fait ne m’ont absolument pas permis de choisir ma voie. Déjà qu’au lycée c’était pas ça, alors au collège encore moins :ahah:
    Déjà parce que faut trouver le stage, et rien que ça, ben tu termines dans un stage que tu subis parce que tu prends la boite qui veut bien t’accepter, même si c’est pas forcément un truc que tu voudrais faire.

    Pour le réseau des jobs d’été, pas vraiment, en tout cas j’ai jamais bossé l’été dans les lieux où j’avais fait mes stages. L’été je bossais toujours pour les amis-desamis-des-parents


  • Animateurs

    J’avais voulu faire un stage avec un conservateur de musée en 3eme, mais il m’avait dit que ca servait a rien, et m’avait juste recu une heure pour me dire que c’était un metier chiant, et de pas le faire si j’aimais vraiment l’histoire et l’archeologie :prude: Et il avait en partie raison je pense!

    Sinon moi j’ai déja eu des stagiaires de 3eme sur 3-4 jours, et j’avais bien aimé les encadrer, pour pouvoir leur dire tous les trucs que j’aurais aimé qu’on me dise, a moi, avant de m’embarquer dans des études sans fin: le salaire, les conditions d’emploi, le type de jobs qu’on peut esperer, et les stages benevoles qu’il peut faire en amont avant de s’engager a la fac, pour etre sur. Je trouve ca bien de pouvoir etre aiguillé par quelqu’un du milieu professionnel visé, pour avoir des conseils adaptés. Mais ca, ca n’est vraiment utile que pour les ados qui ont déja des idées claires sur ce qu’ils aimeraient faire.

    J’avais bien aimé intervenir en classe au college aussi, ce qui suffit je pense pour beaucoup, histoire de donner des idées aux eleves de la variété de métiers qui existent, et de la variété des parcours. C’est tres bien je trouve ces journées avec des interventions de professionnels!


  • Le Club des Vieux

    @Silmaril a dit dans Stage au collège :

    J’avais voulu faire un stage avec un conservateur de musée en 3eme, mais il m’avait dit que ca servait a rien, et m’avait juste recu une heure pour me dire que c’était un metier chiant, et de pas le faire si j’aimais vraiment l’histoire et l’archeologie :prude: Et il avait en partie raison je pense!

    Sinon moi j’ai déja eu des stagiaires de 3eme sur 3-4 jours, et j’avais bien aimé les encadrer, pour pouvoir leur dire tous les trucs que j’aurais aimé qu’on me dise, a moi, avant de m’embarquer dans des études sans fin: le salaire, les conditions d’emploi, le type de jobs qu’on peut esperer, et les stages benevoles qu’il peut faire en amont avant de s’engager a la fac, pour etre sur. Je trouve ca bien de pouvoir etre aiguillé par quelqu’un du milieu professionnel visé, pour avoir des conseils adaptés. Mais ca, ca n’est vraiment utile que pour les ados qui ont déja des idées claires sur ce qu’ils aimeraient faire.

    J’avais bien aimé intervenir en classe au college aussi, ce qui suffit je pense pour beaucoup, histoire de donner des idées aux eleves de la variété de métiers qui existent, et de la variété des parcours. C’est tres bien je trouve ces journées avec des interventions de professionnels!

    ross geller



  • @Maléfique

    Je me dis que justement , rien que les démarches , même si elles n’aboutissent pas tout le temps, ce sera formateur. Faire un cv, une lettre ou se présenter. Chercher une structure etc.
    La confronter à ce qui est pro Et pas scolaire.
    À mon époque il n’y avait pas ce genre de stages.
    Moi j’ai eu la chance de savoir dans quoi je voulais m’orienter.
    Je me dis que par ces qqs jours de stages pendant ces vacances scolaires, elle s’apercevra d’un petit panel de métiers et parcours possibles et qu’elle se fera moins “un monde” de son orientation.
    Maintenant peutêtre que je me trompe evidemment mais je me dis que ça peut être positif d’une manière ou d’une autre.
    Deux semaines de vacances tous les 7 semaines, je me dis que de consacrer 5 jours tous les 7 semaines à une immersion dans un environnement pro, c’est une opportunité à saisir. Même si elle ne trouve pas pour chaque vacances, ça resterait formateur je trouve.
    .
    D’ailleurs c’est que mon idée, je ne l’ai su qu’hier donc je ne lui en n’ai pas encore parlé.
    J’espère qu’elle sera partante, mais si elle n’est pas partante, je n’imagine pas la forcer.



  • @Printemps a dit dans Stage au collège :

    Hier j’ai appris que les collégiens pouvaient faire des mini-stages dès la quatrième pendant chaque vacances scolaires.
    Stages de 5 jours maxi.
    Convention de stage portée par la CCI.
    .
    Voilà je pense que ça devrait se savoir alors je poste.
    .
    Ma grande l’an prochain et ma petite dans deux ans s’y colleront à chaque vacances scolaires.
    .
    Il y en a parmi vous qui ont pu profiter de cette opportunité ? (du moins je considère cela comme une opportunité, mais si vous pensez l’inverse, j’aimerais lire ce que vous en pensez)
    .
    Bonn’journ’

    des stages qui ne servent absolument à rien, en 3ème on devait faire un stage d’observation de 3 jours je crois :hum:
    les pauvres filles je les plaints que tu les emmerde comme ça :hihi:


  • Le Club des Vieux

    @Printemps a dit dans Stage au collège :

    @Maléfique

    Je me dis que justement , rien que les démarches , même si elles n’aboutissent pas tout le temps, ce sera formateur. Faire un cv, une lettre ou se présenter. Chercher une structure etc.
    La confronter à ce qui est pro Et pas scolaire.
    À mon époque il n’y avait pas ce genre de stages.
    Moi j’ai eu la chance de savoir dans quoi je voulais m’orienter.
    Je me dis que par ces qqs jours de stages pendant ces vacances scolaires, elle s’apercevra d’un petit panel de métiers et parcours possibles et qu’elle se fera moins “un monde” de son orientation.
    Maintenant peutêtre que je me trompe evidemment mais je me dis que ça peut être positif d’une manière ou d’une autre.
    Deux semaines de vacances tous les 7 semaines, je me dis que de consacrer 5 jours tous les 7 semaines à une immersion dans un environnement pro, c’est une opportunité à saisir. Même si elle ne trouve pas pour chaque vacances, ça resterait formateur je trouve.
    .
    D’ailleurs c’est que mon idée, je ne l’ai su qu’hier donc je ne lui en n’ai pas encore parlé.
    J’espère qu’elle sera partante, mais si elle n’est pas partante, je n’imagine pas la forcer.

    Je comprends ta démarche mais mon avis c’est que l’enfance passe trop vite et qu’on est bien confronté assez tôt au duo LM+CV. Mais aussi au fait de ne plus avoir de vacances comme avant, et qu’être en vacances toutes les 7 semaines pendant ces quelques années, est très précieux et qu’à moins d’être prof, c’est un plaisir qu’elles n’auront plus pendant 40ans.



  • @ Queen Nabilla Mariah

    Oh ça c’est rien rapport à comment et combien je les emmerde 🙂



  • @Maléfique

    C’est effectivement un point important, tu as raison là dessus.
    Bon il y a 4 bons mois minimum pour y réfléchir et en parler de toute façon avant de prendre une décision.
    Merci


  • Le Club des Vieux

    @Printemps a dit dans Stage au collège :

    @Maléfique

    C’est effectivement un point important, tu as raison là dessus.
    Bon il y a 4 bons mois minimum pour y réfléchir et en parler de toute façon avant de prendre une décision.
    Merci

    En tout cas moi c’est une chose que je regrette assez régulièrement, ce temps libre qu’on avait avant. Maintenant je fais de l’optimisation fiscale de jours de congé, et c’est pas spécialement un truc que j’apprécie :mrgreen:



  • @Maléfique

    Je suis vigilante là dessus ; leurs moments, sans contraintes d’emploi du temps ou autre.
    Effectivement ça ferait peutêtre beaucoup si on partait sur 5 jours à toutes les vacances.
    Et puis déjà il faut qu’elle ait envie.
    Autant la plus jeune, aller nettoyer les écuries et brosser les chevaux, c’est déjà un plaisir ; donc pouvoir le faire “en plus” lors d’un stage, c’est comme si je l’inscrivais pour une session de cours de vacances.
    Autant la plus grande, pour l’instant, elle n’aurait peutêtre pas d’idée sauf peutêtre dans son club de sport ou avec “notre” centre aéré (ou l’auto école comme elle a hâte de commencer ses apprentissages^^).
    .
    Je continue de méditer
    Je upperai le topic en septembre 🙂
    .
    Merci



  • @Printemps Alors un peu étrange en 4eme et sur les vacances. Mais en effet comme il a été dit le stage de 3ème est de 3 jours sur les heures de cours, et il participe à l’orientation et il y a un oral dessus (voire deux s’ils veulent présenter leur rapport à l’oral pour le brevet).

    Ce que j’en pense : pas mal de se confronter au choses première du taf, être à l’heure, avoir des tâches simples et voir un peu la réalité.

    Ici ce qui est bien c’est que pas mal d’élèves ne vont pas en générale donc il vont dans des entreprises genre salon de coiffure, pisciculture, crêche/école, vente en magasin etc… et ils se rendent compte si ça leur plait vraiment avant de s’orienter en CAP/BP (puisque les passerelles sont compliquées).

    Pour ceux qui vont en général il font chez des vétérinaires, des trucs d’architecte ou autre cela leur donne un petite idée.

    Donc en gros pur un profil qui va devoir se spécialiser rapidement c’est très utiles, pour les général aussi au final, car c’est leur premier oral et certains élèves se révèlent (ils font des powerpoint, il peut y avoir des parties en anglais/espagnol). Ils s’entrainent à l’oral et la notation est bienveillante. Après un stage un 4ème et un en 3ème je trouve que cela fait beaucoup.

    Sur le plan pratique il y a rarement d’élèves sans stage mais cela arrive donc il faut viser des magasins/endroits qui ont déjà pris l’année précédente.

    Certains métiers refusent en général ou alors il faut être plusieurs (gendarmerie etc… après ce sont des endroits sensibles) donc cela dépend un peu de la spécialité que vise ta fille, mais c’est toujours important de voir comment c’est en vrai.

    Après je n’en ai pas fait en 3ème (bahut privé) mais de toute façon je ne savais toujours pas ce que je voulais faire en bac+5 donc voilà :mrgreen:



  • @Printemps Je pense que ça a surtout du sens qu’elles fassent un stage si elles ont une idée de métier ou de branche, ça peut les conforter ou supprimer des options. Sinon si c’est pour qu’elles fassent un stage de caissière chez Liddle ça a peu d’intérêt.



  • @Jackasse

    Merci de ton retour 🙂
    .
    Je precise que ces mini stages ne sont suivis ni d’un rapport de stage, ni d’un contrôle.
    .
    Sinon effectivement ce serait lourd je pense.
    .
    On va cogiter 🙂
    Déjà en cherchant un peu plus d’infos, ok c’est à partir de la 4m mais plus loin il y a l’info “14 ans”.
    Je dois donc vérifier s’il faut les 2 conditions ou si une seule suffit.
    .
    Oui l’orientation scolaire/pro est très variable d’une personne à l’autre effectivement.


  • Le Club des Vieux

    @Printemps Pour l’orientation c’est surtout que le marché de l’emploi est saturé, mais en plus les écoles ne suivent pas les changements profonds comme internet et les emplois issus du numérique par exemple, maintenant ça commence mais y’a 10ans, c’était pas encore ça. Et l’accès à l’information du champ des possibles.
    Y’a plein de nouveaux emplois qu’on ne trouve pas dans les fiches du CIO, alors qu’on trouve des métiers qui n’existent/ne recrutent plus.

    D’ailleurs je fais un de ces nouveaux métiers qui n’ont pas de code rome, ni d’école.



  • @Altesse sérénissime

    J’avais plutôt en tête des structures mairie ou association ou entreprise de logistique ; moins de capter un taf, mon point de vue c’est qu’elle “intègre sur le terrain” qu’il y a plein de choses qui se font “en amont” de la vie de tous les jours.
    Mieux comprendre notre environnement ; parce que oui, je lui en parle, mais ça reste théorique. (même si elle a déjà bouloter un peu en association mais c’était “avec moi” et là ce serait “elle toute seule”).
    .
    Parce que montrer plein de choses aux enfants pour (je trouve pas le mot) les centres d’intérêts c’est bien.
    Mais je me dis que ces immersions peuvent être bien complémentaires et bénéfiques point de vue perso.
    .
    On va réfléchir.
    Et j’en parlerai à son père évidemment.


Log in to reply