+35 à +45% de fluidité sur routes avec des véhicules autonomes coopératifs


  • Admin

    Des chercheurs de l’Université de Cambridge ont réalisé une expérience intéressante puisqu’elle permet de déterminer l’effet que pourrait avoir une flotte de véhicules autonomes et communicants déployée sur nos routes.

    Pour cela, ils ont équipé des voitures miniatures avec un volant capable de bouger les roues, d’un système de motion capture et d’un Raspberry Pi afin que celles-ci puissent communiquer directement via le réseau wifi.

    Ensuite, ils ont modifié l’algo de changement de voies pour voitures autonomes afin que celui-ci puisse fonctionner dans un cadre coopératif. Cet algo décide tout simplement si la voiture peut / ne peut pas / doit changer de voie. Ils ont aussi ajouté une sécurité permettant d’éviter les accidents lorsque la vitesse se réduit. Enfin, un second algorithme permet de détecter s’il y a une autre voiture devant, et ainsi conserver une distance de sécurité suffisante.

    Ils ont ensuite testé leur flotte de véhicules en mode « solo » puis en mode « coopératif », avec une conduite normale ou agressive. Et le résultat est sans appel.

    En mode coopératif et conduite normale, la fluidité du trafic a été améliorée de 35%. Et avec une conduite agressive et coopérative, on monte à 45% d’optimisation.

    Pas mal !

    Source : https://korben.info/vehicules-autonomes-cooperatifs.html



  • Donc il vaut mieux que les véhicules autonomes aient une conduite agressive ?


  • Admin

    Apparemment oui, cela permet d’optimiser le trafic. Résultat inattendu car j’avais entendu dire le contraire, mais peut-être était-ce de la propagande pour inciter les gens à rouler plus cool ?


Log in to reply