Néandertaliens et humains modernes ont divergé il y a au moins 800 000 ans



  • Une nouvelle méthode d’analyse suggère que Néandertaliens et humains modernes ont divergé il y a au moins 800 000 ans. Soit beaucoup plus tôt que ce que l’on pensait. Se pose alors la question de notre ancêtre commun.

    “Nous partageons avec les Néandertaliens, l’un de nos cousins disparus, un ancêtre commun. Nous pensions jusqu’à présent, grâce à des analyses ADN, que nos deux espèces avaient divergé il y a entre 400 000 et 500 000 ans. Mais cette question fait toujours débat. Pour tenter d’y voir un peu plus clair, une équipe de chercheurs s’est appuyée sur une technique différente, se focalisant sur l’évolution dentaire.”

    hominin-teeth.jpg

    "Les chercheurs se sont ici concentrés sur les dents des hominines de Sima de los Huesos, une espèce découverte en Espagne. Ils sont les ancêtres des Néandertaliens, évoluant il y a environ 430 000 ans. Après avoir comparé les caractéristiques dentaires de ces deux espèces avec celles des premiers humains modernes, le but était de remonter suffisamment loin dans le temps pour trouver un ancêtre capable d’avoir conduit à ces deux évolutions dentaires. Celles des Hommes de Sima de los Huesos, et celle des humains modernes. Avec cette nouvelle technique, il ressort que nous aurions alors divergé des ancêtres de Néandertal il y a au moins 800 000 ans.

    […]

    Et forcément, ces résultats ont des implications importantes pour l’identification de la dernière espèce ancestrale commune de l’Homo sapiens avec le Néandertalien. Nous pouvons en effet éliminer tous les groupes d’humains postérieurs à 800 000 ans. Notre ancêtre commun ne serait donc pas l’Homme d’Heidelberg (Homo heidelbergensis), comme on aurait pu le penser auparavant, mais une espèce plus ancienne. Reste à savoir laquelle."

    https://sciencepost.fr/2019/05/neandertaliens-et-humains-modernes-ont-diverge-il-y-a-au-moins-800-000-ans/


  • Animateurs

    Je n’ai pas encore lu l’étude en question, mais j’avoue que je suis en fait assez surprise que certains chercheurs pensaient encore que Homo heidelbergensis (une espece purement européenne) puisse etre considéré comme un potentiel ancetre commun entre Neandertal et sapiens: les 1ers Homo sapiens apparaissent en Afrique bien avant d’apparaitre en Europe, il serait donc plus probable que cet ancetre commun soit une espece africaine, d’autant plus si cette ancestralité est si ancienne. :hum:

    Dans les especes actuellement découvertes, Homo ergaster me parait un tres bon candidat pour etre cet ancetre commun, de par son ancienneté, sa mobilité (1ere espece a sortir d’Afrique), et des caracteres morphologiques qu’on retrouve a la fois chez H. hedeilbergensis et Neandertal, voire meme chez certains fossils d’Homo sapiens archaiques.

    C’est probablement plus complexe que ca (et probablement une espece que l’on ne connait pas encore), mais bon, ca me parait plus probable que la vieille hypothese d’ H. heidelbergensis.


  • Animateurs

    @Ratonhnhakéton a dit dans Néandertaliens et humains modernes ont divergé il y a au moins 800 000 ans :

    text alternatif

    text alternatif

    On dirait qu’aucune ne concorde.

    @Silmaril est-ce que tu en aurais une qui te semble fiable ?

    Ces deux-la sont pas mal, surtout la derniere qui est assez a jour (avec Denisova), et qui ne met pas d’embranchement de lignées et permet au moins de voir la chronologie sans faire des plans sur la comete :cesara:


  • Animateurs

    Voila la version simplifiée que j’avais fait il y a quelques années pour les lycéens:

    Arbre évolutif 2.jpg

    C’est assez schématique, et certaines nouvelles especes se sont ajoutées depuis (meme si le doute reste sur ou les mettre), mais bon c’est un point de départ!


  • Animateurs

    @Ratonhnhakéton a dit dans Néandertaliens et humains modernes ont divergé il y a au moins 800 000 ans :

    @Silmaril si on se fie à la dernière frise, il y a donc eu une époque où 5 espèces d’Homo cohabitaient sur la planète ? Et 8 si l’on considère les Australo et les Homos ?

    Oui, il y a eu une epoque avec une forte diversité d’hominidés, comme c’est le cas dans la majorité des clades et genres animaux. Ces especes ont été identifiées dans les memes régions pour certaines, donc elles ont probablement cohabitées pendant un moment dans certaines zones propices.

    C’est justement sur ce quoi je travaille actuellement: essayer de comprendre quel type d’environnement a permis une telle biodiversité (dans toute la faune, y compris les humains), et qu’est-ce qui a pu déclencher de tels changements dans la biodiversité au cours du temps.


  • Animateurs

    @Ratonhnhakéton En fait personne ne s’est encore risqué a faire trop d’hypotheses, tellement il nous manque des infos sur l’écologie des especes humaines disparues, et leur place dans l’eco-systeme de l’époque.

    On reste pour l’instant sur l’idée d’especes ancestrales qui ont disparues quand elles n’étaient pas capable de s’adapter aux changements environmentaux, jusqu’a la sortie d’Afrique d’Homo erectus. Avant cette sortie d’Afrique, on a l’impression que les apparitions/disparitions d’especes humaines correspondent a peu pres a des changements de biodiversité observés dans le reste de la faune en général.

    Apres la sortie d’Afrique on a l’impression d’une evolution graduelle depuis Erectus jusqu’aux neandertaliens et sapiens, mais il nous manque probablement pleins de chainons pour faire le lien. Les découvertes de Denisova montrent que c’est plus complexe que ca.

    Les seules hypotheses concernant la disparition de toute autre espece autre que Sapiens reste autour de Neandertal: la vieille théorie de l’incapacité de Neandertal a s’adapter a des changements climatiques ne tient pas, vu que l’espece a connu de multiples changements ere glaciere/ere tempérée pendant 400 000 ans avant de disparaitre. L’hypothese actuelle penche vers l’idée d’une acccumulation de plusieurs facteurs:

    • Des populations neandertaliennes petites, qui peinent a renouveller leur pool genetique, et qui se retrouvent eparpillées en Europe dans des zones refuges a cause de l’avancée de la calotte glaciere.
    • Une compétition avec les populations sapiens dans des régions de cohabitation - sapiens a pu avoir le dessus sur les ressources alimentaires grace a une technologie lithique plus avancée et des méthodes de chasse moins dangereuses (merci le propulseur a sagaie!).
    • Une “absorption genetique” progressive du pool néandertalien, suite a leur mélange avec des sapiens. Le pool genetique sapiens aurait progressivement pris le dessus, jusqu’a ce que les caractéristiques physiques propres aux neandertaliens s’effacent, et la plupart de leurs genes aussi (a part les quelques % qu’il nous reste en Europe).

    :pave:


  • Animateurs

    Ah ben tiens voila un arbre evolutif recent par un des specialistes du domaine: