Faut-il vraiment faire des enfants ?


  • Admin

    En 2100, nous devrions être plus de 11 milliards d’humains, une population qui est déjà passé de 2 à 7,6 milliards en 70 ans. L’Homme est directement impliqué dans le dérèglement climatique, et les ressources de la planète ne sont pas inépuisables. Alors, faut-il encore faire des enfants ?

    Faut-il vraiment faire des enfants ?

    C’est la question tabou, parce qu’elle implique et parle d’un choix radical, fondamental. Elle parle d’avenir de l’humanité. Parce que dans des raisonnements poussés à l’extrême, on touche à des notions dangereuses. C’est un sujet tabou au point qu’après chaque grande réunion mondiale, liée à l’environnement, on n’en parle pas. C’est trop compliqué, trop difficile sûrement. Et pourtant, des scientifiques, des groupes de citoyens, et vous aussi, puisque la question revient souvent dans “le téléphone sonne” quand on parle d’écologie.

    De plus en plus souvent on pose la question du lien démographie et écologie. En clair, faut-il arrêter de faire des enfants ? Faut-il réguler les naissances dans le monde si l’on veut réussir la transition écologique ? Peut-on réellement sauver la planète quand nous seront 8 milliards ? Bientôt 10 ? Comment mettre en place des programmes de baisse de la fécondité ? Faut-il les mettre en place ? Et on parle de quels pays exactement ? De nous, les pays riches ? Ou de pays à la fécondité bien plus haute ? Quel est donc ce mouvement qui veut sauver la planète en réduisant notre propre espèce ? Et attendez, moi je pensais justement que le problème aujourd’hui, c’était la dénatalité. Que justement, on ne faisait plus assez d’enfants, que la population était en baisse au Japon, en Corée, mais aussi en Espagne, ou en Italie.

    Lien vers le podcast : https://www.franceinter.fr/emissions/le-telephone-sonne/le-telephone-sonne-13-mai-2019

    Les invités

    • Gilles Pison, professeur au Muséum national d’histoire naturelle et chercheur associé à l’Ined. Auteur de l’Atlas de la population mondiale (Autrement, 2019).
    • Jean-Loup Bertaux, directeur de recherche au CNRS ; auteur de Démographie, climat, migrations : l’état d’urgence (Fauves Editions, 2017)


  • C’est pas une obligation. Chacun fait comme il le sent.



  • Honnêtement, je serais en âge de procréer, j’abandonnerais l’idée vu le contexte climatique.
    D’ailleurs je demande assez souvent pardon à mon fils de l’avoir mis dans cette fange qu’est devenue la planète.



  • Vous avez déjà vu le compteur mondial en temps réel des naissances et des décès? 😮

    C’est effrayant.



  • Décroissanceuuuuu ! :horreurmalheur:


  • Admin

    C’est sûr que ce n’est plus pas une obligation, mais vu ce qui se profil à l’horizon l’avenir de nos descendant sera certainement moins radieux que ce qu’on connu nos parents et nous même. Vue l’inertie qu’on les comportements plus ça aller plus cela risque d’être compliqué.



  • Bah en Europe la natalité est trop basse pour renouveler les générations, donc le problème est ailleurs


  • Admin

    @Cersei a dit dans Faut-il vraiment faire des enfants ? :

    compteur mondial en temps réel des naissances

    Je viens de le guetter on approche les 8 milliards 😕

    https://www.worldometers.info/fr/



  • Une ptite peste bubonique et c’est plié!



  • @Jackasse c’te vilaine :lol:

    Non mais la prochaine génération sera prête pour survivre, avec tous les films, séries, téléréalités post apo qu’on se cogne…



  • Faut-il vraiment faire des enfants ?

    –> Ouiiiiii sinon j’aurai plus ma matière première pour bosser 😁



  • @Ratonhnhakéton a dit dans Faut-il vraiment faire des enfants ? :

    @Cersei a dit dans Faut-il vraiment faire des enfants ? :

    compteur mondial en temps réel des naissances

    Je viens de le guetter on approche les 8 milliards 😕

    https://www.worldometers.info/fr/

    Atroce :calimero:



  • Sinon le “chacun fait comme il sent” est dépassé face aux enjeux. La responsabilité est collective aujourd’hui, exit l’individualisme.

    Selon moi, l’idée n’est pas d’interdire les naissances ce qui serait totalement absurde sauf à vouloir une pyramide des âges plate + impossible à mettre en place de surcroît (sauf en dictature). Mais de les limiter, surtout dans les pays à forte natalité. Pas un enfant unique comme ce fut le cas en chine, mais disons 2 ou 3, pas plus. A quoi bon avoir une ribambelle de 8 à 10 gosses, pourquoi tout ça ? Surtout si on n’a pas les moyens de les élever dignement.



  • Je compte bien ne pas avoir d’enfant et pour cela je prends bien soin à ce que ma vie sentimentale soit un fiasco. C’est compliqué mais jusqu’ici ça fonctionne.



  • Mon point de vue là dessus : ça se régulera tout seul.
    La planète n’est pas en danger.
    Sur les millions d’espèces vivantes qui y vivent, même si un ou deux millions d’espèces disparaissent, dont l’homme, la vie continuera d’être et d’évoluer.


  • Admin

    @Printemps c’est quand même con de tout saccager autour de nous surtout si c’est pour nous même y passer à un moment ou à un autre. Autant se payer un suicide collectif tout de suite, ça gagnera du temps tout en épargnant beaucoup d’individus.



  • @Jackasse a dit dans Faut-il vraiment faire des enfants ? :

    Une ptite peste bubonique et c’est plié!

    De même, la grippe dite “espagnole” de 1918 a aussi été efficace pour la dépopulation. Je présume qu’on en a conservé les souches dans des labos obscurs, maintenant tout dépend d’une réelle volonté politique de les libérer. fronce_sourcil.gif



  • Bah non chacun fait des gosses ou pas selon ses envies. Par contre dans les pays en voie de développement il faut favoriser les contraceptifs et éduquer les hommes et les femmes sur la contraception, les règles, les droits de la femme (excision, viol, mariage forcé interdit etc) afin de reguler les naissances.



  • Justement dit.



  • @peanou les droits de la femme vraiment