Affaire Vincent Lambert : le Conseil d’Etat confirme la décision d’arrêter les soins


  • Admin

    Les parents de cet homme de 42 ans, en état végétatif depuis dix ans, ont immédiatement annoncé un recours devant la Cour européenne des droits de l’homme.

    Le Conseil d’Etat a validé ce mercredi 24 avril la décision médicale d’interrompre les traitements de Vincent Lambert, tétraplégique en état végétatif depuis dix ans, dont le cas est devenu le symbole du débat sur la fin de vie en France.

    La plus haute juridiction administrative a estimé que la décision collégiale d’arrêt des soins, prise le 9 avril 2018 par le CHU de Reims (Marne) et contestée par les parents du patient, était légale. Fin janvier, le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne avait validé cette procédure d’arrêt des soins, qualifiant leur maintien d’« obstination déraisonnable ». Immédiatement après la décision du Conseil d’Etat, les parents de Vincent Lambert ont annoncé leur intention de déposer un recours devant la Cour européenne des droits de l’homme.

    Des parents catholiques traditionalistes

    Sur « des fondements juridiques différents », les parents de cet ancien infirmier de 42 ans ont également saisi le Comité international de protection des droits des personnes handicapées (CIDPH) des Nations unies. « La décision du Conseil d’Etat n’est donc pas définitive et la décision de provoquer la mort de Vincent Lambert ne peut pas être exécutée », ont assuré leurs avocats.

    Hospitalisé dans l’unité de soins palliatifs du CHU de Reims, Vincent Lambert souffre de lésions cérébrales « irréversibles », selon les médecins, depuis un accident de la route en 2008. Cloué sur un lit d’hôpital depuis dix ans, il n’est pas relié à une machine pour respirer mais son état, selon ses médecins actuels, se dégrade lentement, sans aucun espoir d’une quelconque amélioration.

    Pour ses parents, catholiques traditionalistes, il « n’est pas en fin de vie » et doit « être stimulé ». Pour son épouse Rachel, il faut le laisser partir, pour « respecter sa volonté ».

    « Rendre la justice des hommes »

    Lors de l’audience, en mars, le Conseil d’Etat s’était engagé, à défaut d’éteindre les tourments d’une famille déchirée, à « rendre la justice des hommes ». La plus haute juridiction administrative s’était déjà prononcée en 2014 pour l’arrêt des soins dans la décision « la plus difficile qu’ait eu à rendre le Conseil d’Etat ces 50 dernières années », selon son ancien vice-président.

    Signe de la complexité du dossier, l’audience était conduite par le président de la section du contentieux, Jean-Denis Combrexelle, assisté de deux autres juges. Le haut magistrat avait évoqué « la cruauté » de la situation :
    “« Quelle que soit notre décision, nous n’avons pas la prétention de supprimer l’émotion et la souffrance. »”

    Se tournant vers la mère de Vincent Lambert, requérante, il avait ajouté : « Notre office aujourd’hui, ce sera de rendre la justice des hommes. »

    « Un acharnement mortifère »

    […]

    Article complet : https://www.nouvelobs.com/societe/20190424.OBS12021/affaire-vincent-lambert-le-conseil-d-etat-confirme-la-decision-d-arreter-les-soins.html



  • Les médecins en charge du patient ont annoncé arrêter les machines le maintenant en vie dans la semaine du 20 mai.

    Le délai des décisions de justice est juste hallucinante…



  • Les parents croient encore à sa résurrection grâce au miracle de la prière mais leur fils est médicalement irrécupérable. Son épouse est lucide par contre.

    C’est mieux que ça se termine ainsi même si ça soulève des questions éthiques. 11 ans dans un état végétatif quand même… Imaginons qu’il se réveille avant le 20 mai, le type est dans un état tellement dégradé qu’il survivrait avec un max de séquelles. Un légume avec les yeux ouverts, oui mais toujours un légume.


  • Admin

    Selon son épouse qui avait évoqué le sujet avec lui avant que ne survienne l’accident, lui-même était d’accord pour qu’il n’y ait pas d’acharnement thérapeutique. Le pauvre vieux aurait mieux fait de l’écrire noir sur blanc le jour où ils en avaient discuté.



  • En effet, une intention verbale n’a aucune valeur juridique. Il avait la trentaine au moment de l’accident et rares sont ceux qui pensent à remplir un formulaire en cas de pépin grave.



  • Personnellement, le seul document que je porte toujours sur moi est mon acte de baptême avec sa mention marginale d’apostasie + une bafouille expliquant qu’à mon décès je refuse qu’un curé viennent me goupillonner l’extrême-onction. Enfin c’est pas aussi brut, j’y développe les raisons philosophiques…



  • @Ratonhnhakéton a dit dans Affaire Vincent Lambert : le Conseil d’Etat confirme la décision d’arrêter les soins :

    Selon son épouse qui avait évoqué le sujet avec lui avant que ne survienne l’accident, lui-même était d’accord pour qu’il n’y ait pas d’acharnement thérapeutique. Le pauvre vieux aurait mieux fait de l’écrire noir sur blanc le jour où ils en avaient discuté.

    Non mais c’est ça le pire c’est que si c’est vrai, genre le mec veut mourir depuis des années c’est horrible s’il a encore des éclairs de lucidité :lecid:



  • @aurel Arf moi j’ai ma carte de donneur d’organe, et mon frère reçois régulièrement un mail pour les dispositions diverses (état après un accident ou décès) et succession (ça va vite je ne suis riche que d’espoir :cryy:):sleep:



  • OMG j’ai joué au loto faut que je matte le résultat :affole:


  • Admin

    @Jackasse a dit dans Affaire Vincent Lambert : le Conseil d’Etat confirme la décision d’arrêter les soins :

    @Ratonhnhakéton a dit dans Affaire Vincent Lambert : le Conseil d’Etat confirme la décision d’arrêter les soins :

    Selon son épouse qui avait évoqué le sujet avec lui avant que ne survienne l’accident, lui-même était d’accord pour qu’il n’y ait pas d’acharnement thérapeutique. Le pauvre vieux aurait mieux fait de l’écrire noir sur blanc le jour où ils en avaient discuté.

    Non mais c’est ça le pire c’est que si c’est vrai, genre le mec veut mourir depuis des années c’est horrible s’il a encore des éclairs de lucidité :lecid:

    10 ans enfermé dans ta boite crânienne à la merci morale de tes géniteurs. L’enfer !



  • HS suite et fin : j’ai gagné 2,20E



  • Si tu ne sais pas quoi faire de tes 2,20€, je veux bien les récupérer s’il t’arrive un soucis demain. fronce_sourcil.gif Tu peux modifier tout de suite tes dernières dispositions, ça ne te prendra qu’une minute.

    Merci. Et je m’engage aller planter des tomates et des courges sur ta tombe tous les dix ans.


  • Admin

    Les parents ont été déboutés en appel, les médecins cesseront les traitements la semaine prochaine, les infirmières continueront à prodiguer les soins jusqu’au bout.



  • C’est la meilleure des choses.

    Parfois je me dis que, en supposant que le paradis existe, et qu’il se présente sous la forme d’un territoire comme le notre, avec sa legislation et ses flux, notre ami Vincent y a passé plus de 10 ans coincé en aire d’embarquement.

    -"Grand Saint-Pierre, il va falloir prendre une décision à propos du jeune qui…
    -JE SAIS ! T’as toujours pas compris qu’on est bloqué ? Il est trop amoché pour qu’on le renvoie en bas, et il a pas assez expiré pour qu’on le fasse entrer. T’as une solution peut-être ??!
    -N… non Grand Saint-Pierre… Seulement… Voila 10 ans qu’il ne se nourrit que de Chupa Chups et de Toblerone duty free. Je crois qu’il en a un peu marre et…
    -Miquelon ?
    -Oui Grand Saint-Pierre ?
    -🎶 Tu m’emmerdes…🎶



  • @Jackasse a dit dans Affaire Vincent Lambert : le Conseil d’Etat confirme la décision d’arrêter les soins :

    @Ratonhnhakéton a dit dans Affaire Vincent Lambert : le Conseil d’Etat confirme la décision d’arrêter les soins :

    Selon son épouse qui avait évoqué le sujet avec lui avant que ne survienne l’accident, lui-même était d’accord pour qu’il n’y ait pas d’acharnement thérapeutique. Le pauvre vieux aurait mieux fait de l’écrire noir sur blanc le jour où ils en avaient discuté.

    Non mais c’est ça le pire c’est que si c’est vrai, genre le mec veut mourir depuis des années c’est horrible s’il a encore des éclairs de lucidité :lecid:

    Ou alors, durant ces moments de lucidité, il a envie de vivre et espère pouvoir un jour sortir du lit d’hôpital pour retrouver un semblant de vie normale. Personne ne le sait.

    Parler d’acharnement thérapeutique est inexact, Vincent n’a besoin que d’être nourri et hydraté. Il n’y a pas “d’arrêt des soins” a proprement parler, il est question de cesser de l’alimenter et de l’hydrater, et donc de le laisser mourir de faim et de soif. Un sort inhumain qu’on oserait même pas infliger a une souris de laboratoire.



  • Pareil.
    Il n’y a pas d’acharnement dans cette situation.
    Et je trouve personnellement inhumaine et ignoble la méthode qui va consister à le laisser crever.
    Ce n’est pas de l’euthanasie ça.
    Il n’y a rien de respectable dans cette démarche.
    Aucune aide
    Aucun secours
    Aucun accompagnement
    Juste le laisser crever de soif
    Faire durer l’agonie
    C’est juste du mauvais traitement, de la maltraitance
    Du moins dans notre culture
    Quelle hypocrisie
    Quelle ignominie
    Pourquoi pas le mettre en plein soleil dans la rue pour que ça aille plus vite ?


  • Admin

    Sur France Culture hier soir un intervenant disait qu’il n’était nullement question de le laisser crever de soif et de faim mail qu’il serait progressivement amené dans un état de sédation profonde et que les soins (donc alimentation et nourriture) seraient donné jusqu’au bout. Ensuite elle a poussé un coup de gueule contre les médias qui titraient en gros titres que les soins allaient arrêtés d’être donné. Enfin elle a précisé que depuis 10 ans, jamais Vincent Lambert n’a montré le moindre état de conscience avancé, il n’est plus qu’un corps maintenu en vie artificiellement par l’apport d’eau et de nourriture. Je n’appelle pas ça une vie pour un mammifère.



  • @Ehrgeiz a dit dans Affaire Vincent Lambert : le Conseil d’Etat confirme la décision d’arrêter les soins :

    @Jackasse a dit dans Affaire Vincent Lambert : le Conseil d’Etat confirme la décision d’arrêter les soins :

    @Ratonhnhakéton a dit dans Affaire Vincent Lambert : le Conseil d’Etat confirme la décision d’arrêter les soins :

    Selon son épouse qui avait évoqué le sujet avec lui avant que ne survienne l’accident, lui-même était d’accord pour qu’il n’y ait pas d’acharnement thérapeutique. Le pauvre vieux aurait mieux fait de l’écrire noir sur blanc le jour où ils en avaient discuté.

    Non mais c’est ça le pire c’est que si c’est vrai, genre le mec veut mourir depuis des années c’est horrible s’il a encore des éclairs de lucidité :lecid:

    Ou alors, durant ces moments de lucidité, il a envie de vivre et espère pouvoir un jour sortir du lit d’hôpital pour retrouver un semblant de vie normale. Personne ne le sait.

    Parler d’acharnement thérapeutique est inexact, Vincent n’a besoin que d’être nourri et hydraté. Il n’y a pas “d’arrêt des soins” a proprement parler, il est question de cesser de l’alimenter et de l’hydrater, et donc de le laisser mourir de faim et de soif. Un sort inhumain qu’on oserait même pas infliger a une souris de laboratoire.

    Je me pose les mêmes questions. Ne serait il pas plus humain de lui faire une piqûre léthale, de l’euthanasier, plutôt que de le laisser dépérir à petit feu. Même s’il est dans un état végétatif, que sait on de la souffrance que peut générer une mort lente de ce type ?



  • Ce sont des “circonvolutions” mais le résultat et le principe sont les mêmes.
    On l’amène comment en “etat de sédation” de façon progressive… ??!
    On le fait mourir lentement donc.
    En meme temps c’était à la mode de vouloir légiférer sur l’euthanasie. Une grosse connerie.
    Les médecins (et pas que les médecins) connaissent les méthodes simples, non agonisantes, non douloureuses, de l’euthanasie.
    Ce qui va être fait pour cet homme ce n’est pas de l’euthanasie.
    C’est pas une belle mort quand ça traine.
    C’est pas une belle mort quand on diminue progressivement la vie de cette façon.



  • Je répondais à Ratonhnhakéton


Log in to reply