Le naturisme



  • Avez-vous déjà pratiquer le naturisme, Si non l’envisagez-vous?

    Ressentez-vous le besoin d’être nu? quelle sensation cela vous procure t’il?



  • Nu, en mai 2019, mais on se gèle le cul 🍑



  • @Maléfique Oui ça n’incite pas à se lancer :hihi:



  • @Wombat Ouai, on a plutôt envie de tenter le doudounisme



  • Quelques fois je me baigne nu. Je n’ai pas toujours un maillot avec moi. Il y aura toujours des regards de travers mais je m’en fiche, je ne fais que piquer une tête. Si j’ai un maillot, je le porte. Au hammam et au sauna c’est toujours nu, question d’hygiène les maillots y sont généralement interdits en Allemagne du nord-est.
    Les milieux FKK (Freikörperkultur, culture du corp libre), très répandus ici, ne m’intéressent pas. Je ne ressens pas le besoin de devoir vivre tout nu, mais ça ne me dérangerait pas si un jour je devais le faire, comme c’est la règle.



  • Je pratique le naturisme depuis ma naissance, avec mes parents du coup. C’est une philosophie qui ne se cantonne pas à être nu. Il prône plusieurs valeurs comme “tout le monde est à égalité”, le respect de la nature et des autres, l’humilité etc. Les corps que l’on voit ce n’est pas les photoshopés des médias. Y’a des femmes enceintes, celles qui ont eu une ablation du sein, des fines, des grandes, des rondes, des vieilles dames, des enfants, des papy, des hommes ronds, des ados, des enfants, des personnes marquées par la vie… des personnes que l’on voit tous les jours dans la rue. Personnellement, je ne suis pas mal dans mon corps et je suis convaincue que le naturisme y est pour quelque chose.

    Je ne sais pas si pour moi c’est un besoin car c’est mon mode de vie après je sais que si mon homme ne l’accepte pas, cela va être difficile pour moi. Heureusement mon copain n’est pas naturiste mais me suit, il apprécie. Je pense toutefois que si les gens le pratiquaient, ils auraient une autre vision du corps, de la sexualité et auraient une “vraie pudeur”. Parce-que oui je suis naturiste mais je suis pudique malgré tout. L’un n’empêche pas l’autre.

    Et je vois la différence entre les campings naturistes et textiles. Rien que les regards… je n’aime pas les campings textiles. Y’a un bout de peau qui dépasse, ça y est, leur biiip fait tout Paris. Je ne me sens pas à l’aise, y’a pas mal de voyeurs en plus (en tout cas, les endroits où j’ai été). Dans les campings naturistes, les voyeurs et autres personnes malsaines sont vites repérées et chassées. Et puis mine de rien, un maillot de bain ça sexualise car il va souligner les courbes etc. Un corps nu, reste un corps nu. Je pense que y’a pas mal de gens qui ont des soucis avec leur corps, la nudité. Assimilent corps nu et sexualité alors que ça n’a rien à voir. Y’en a qui s’imaginent des partouzes géantes. C’est là où, pour moi, ça montre que certaines personnes ont une espèce de pudeur mal placée ou fausse pudeur. Ou tout bonnement, un problème avec la nudité.



  • La France à la recherche du juste milieu en même temps…
    FB_IMG_1561922737950.jpg



  • C’est quoi leur putain de problème à interdire le topless. Grandissez bande de cons.



  • @Super-Dupont on dira ce qu’on voudra, mais ils sont putain de grands, ces palmiers qui poussent de l’autre côté de la mer. :morange:

    palmiers.jpg



  • @Carcha a dit dans Le naturisme :

    C’est quoi leur putain de problème à interdire le topless. Grandissez bande de cons.

    La récente polémique ne concerne que les piscines publiques, il me semble, non ?

    D’un côté je ne vois pas le problème de laisser ces dames la liberté de se couvrir ou non les seins quand elle viennent faire des longueurs, mais d’un autre côté cette interdiction n’a rien de nouveau. Les réglements des piscines municipaux l’ont de tout temps intégrée. Y’a pas vraiment de regression en soi.


Log in to reply