ArianeGroup lance la production des 14 premières Ariane 6 de série


  • Admin

    Après la signature des premiers contrats de lancement d’Ariane 6 et l’engagement de l’Agence spatiale européenne de confier à ce futur lanceur l’envoi des satellites, ArianeGroup vient de démarrer la production des premiers lanceurs Ariane 6 destinés à voler entre 2021 et 2023. Le vol inaugural est toujours prévu en 2020.

    Vue d’artiste d’une Ariane 6, dans sa version à deux boosters, sur son pas de tir du Centre spatial Guyanais. © ESA, D. Ducros

    Mine de rien, le programme Ariane 6 avance bien et les délais sont tenus pour un lancement inaugural en juillet 2020. Au Centre spatial guyanais, la construction du pas de tir d’Ariane 6 bat son plein. Toutes les infrastructures lourdes, c’est-à-dire, les carneaux, la table de lancement, la structure primaire du portique, le bâtiment d’assemblage lanceur et le château d’eau, sont en place. L’équipement de ces infrastructures et les systèmes de distribution des fluides (ergols, hélium, azote, air) seront progressivement installés d’ici le mois de septembre.

    Sur le plan commercial, après un démarrage poussif, Ariane 6 a convaincu quelques clients institutionnels et commerciaux puisque six services de lancements ont d’ores et déjà été contractualisés et d’autres sont en cours de négociation. À cela, s’ajoute la dernière résolution du Conseil de l’Agence spatiale européenne du 17 avril 2019 qui engage l’ESA à passer de 3 à 7 commandes fermes d’ici la prochaine conférence interministérielle prévue en novembre, à Séville.

    Moins d’Ariane 6 à lancer que prévu

    Malgré ces signaux positifs, le marché plus difficile que prévu et les tergiversations institutionnelles européennes contraignent ArianeGroup à revoir ses plans puisque, de 2021 à 2023, seules huit Ariane 5 et quatorze Ariane 6 seront lancées dans cette phase de transition. Cela représente une moyenne de 8 tirs par an. Or, lors du lancement du programme en 2014, le business plan s’appuyait sur 11 tirs par an dont 5 pour des missions institutionnelles pour le compte des États membres de l’ESA.

    Mais restons optimiste. À la suite de ces premières commandes et ces engagements futurs, ArianeGroup a décidé de lancer la production des quatorze premiers lanceurs Ariane 6 de série. Ces quatorze lanceurs, destinés à voler entre 2021 et 2023, seront produits dans les usines d’ArianeGroup en France et en Allemagne, et dans celles de ses partenaires industriels européens, à savoir dans les 13 pays participant au programme Ariane 6.

    Par ailleurs, ArianeGroup poursuit la fabrication du modèle destiné aux tests de qualification au sol, sur le pas de tir ELA-4 en Guyane, ainsi que la production de la première Ariane 62 de vol, dont le lancement est prévu en 2020. Lors de ce vol inaugural, Ariane 6 mettra en orbite 30 satellites.

    Source : https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/acces-espace-arianegroup-lance-production-14-premieres-ariane-6-serie-67177/#xtor=RSS-8


    Pour en savoir plus :

    Ariane 6 : où en est la construction du futur lanceur européen ?

    En juillet 2020, la première Ariane 6 décollera du Centre spatial guyanais de Kourou. Toutes les étapes de développement 6 ont été franchies dans les temps, l’année 2019 s’annonce dense avec plusieurs essais importants qui prépareront le lancement fictif d’une Ariane 6 en janvier 2020. Quant aux nouveaux bâtiments dédiés à Ariane 6, ils sont tous sortis de terre et opérationnels. Sur le plan commercial, les premiers contrats de lancement ont été signés.

    Essai de fonctionnement, sur banc de test, du moteur Vinci de l’étage supérieur d’Ariane 6. Ce moteur ré-allumable a réussi 148 tests de qualification, à l’issue de sa dernière campagne, terminée le 12 octobre 2018. © ArianeGroup

    […]

    Suite : https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/acces-espace-arianegroup-lance-production-14-premieres-ariane-6-serie-67177/#xtor=RSS-8