Mais le plus préoccupant est : […] Cependant, leur article ne mentionne pas les risques de dérives liées à une telle IA. Par exemple, on peut craindre que des régimes totalitaires utilisent les faux commentaires à des fins de propagande. De même, l’IA pourrait entamer des discussions houleuses avec les humains pour envenimer les conflits ou semer la désinformation. Des entreprises pourraient aussi s’en servir pour faire leur publicité…