Faut espérer… En tout cas, Airbus étant associé au projet c’est plutôt rassurant. C’est pas comme si une startup lambda de bricoleurs se lançait dans l’aventure avec la RATP qui n’a “que” l’expérience du roulant. Après, il va falloir regarder les règlementations car le survol des grandes agglomérations est interdit. Envoyer des essaims d’aéronefs façon Cinquième Élément n’est pas sans conséquences en terme de sécurité.