Octobre 2017 : près de 117kg Hier : 75,9 kg Maintenant que j’ai perdu un peu plus de 40 kilos, je dois sculpter tout ça, progressivement. La clé, c’est de ne pas y aller trop vite, trop fort. Car tout vouloir trop vite, c’est la meilleure façon de craquer et de ne pas aller au bout de ses objectifs. 2019 sera une année intéressante. J’ai décidé de me dépasser dans des situations qui nécessitent de surmonter mes craintes et d’aller outre le stress afin d’en faire un allié (saut à l’élastique et saut en parachute). Idéal pour se retrouver avec soi-même. Bon courage à tous ceux qui commencent, à ceux qui continuent. Je sais que ça peut-être très difficile mais croyez-moi, ça en vaut largement la peine !