@Braid c’est une très bonne question à laquelle je ne saurais répondre. Mais je ne serais pas étonné que le papier hygiénique rende l’épuration plus complexe. J’ai un exemple qui me vient en tête, bien que biodégradable, les assainissements de Paris avaient demandé à Lotus de ne plus commercialiser leur PQ avec rouleau jetable dans la cuvette car en l’espace de quelques mois ceux-ci avaient de gros problèmes d’écoulement et de retraitement de l’eau.