5/2/19 Un dossier sur le business en or bleu de la pêche au thon (albatore, rouge) entre les mains des plus gros armateurs qui raflent des aides de l’UE (de l’argent public) tout en faisant des montages financiers opaque et autres truanderies pour obtenir toujours plus de quotas et contourner les réglementations, en plus d’épuiser les ressources halieutiques à cause des techniques de surpêche. Ce pillage pour la course au profit et à la rentabilité, je suis encore dégouté !